Le groupe ADL de Mashteuiatsh est maintenant propriétaire à 100% de Granules LG de Saint-Félicien.

Granules LG a subi d'importants dommages

Un incendie a failli détruire les installations de Granules LG de Saint-Félicien, mercredi soir. Les dommages sont évalués à 100 000 $.
« C'était le temps qu'on arrive ! Le feu était déjà bien pris. Le hasard a bien fait les choses, nous avions une soirée de formation et il y avait 30 pompiers à la caserne. Le temps d'intervention a été très rapide », explique le directeur Olivier de Launière.
C'est le dépoussiéreur situé sur le toit de l'usine qui a explosé. L'explosion a été causée par des étincelles qui se sont formées dans la soufflerie. « Il y a un détecteur d'étincelles à l'intérieur, mais il n'a pas fonctionné. Quand il fonctionne, il asperge de l'eau pour les éteindre. Il y aura des investigations à faire pour savoir pourquoi il n'a pas fonctionné », a mentionné le directeur.
Récidive
Ce n'est pas la première fois qu'un feu se déclare à cette usine, mais cette fois, les pompiers ont eu vraiment chaud. « L'attaque était compliquée, il fallait intervenir à deux endroits en même temps et l'accès n'était pas facile. Ç'a pris 2 h 30 avant de maîtriser le feu qui s'est propagé à la toiture. Heureusement, nous avons réussi à sauver l'usine », a-t-il signalé.
Olivier de Launière indique que la compagnie ne lésine pas sur les efforts à déployer pour réduire les risques d'incendie. « Ç'a beaucoup évolué en 15 ans et nous réalisons des inspections régulièrement. Par contre, il existe des risques liés à ce type de procédé industriel. »
La production a été arrêtée. Il a été impossible de savoir si elle avait repris, jeudi, en fin de journée.
Plus de 30 pompiers de trois casernes ont combattu les flammes