Le chef de l’Alliance Saguenay, Dominic Gagnon, estime que Saguenay devrait repousser le projet d’amphithéâtre après les prochaines élections.

Grands projets: Dominic Gagnon en accord avec Andrée Laforest

Le chef de l’Alliance Saguenay, Dominic Gagnon, voit d’un bon oeil les commentaires de la ministre des Affaires municipales, Andrée Laforest, qui a sommé Saguenay de lui soumettre des projets pendant que de l’argent se trouve sur la table.

Dominic Gagnon croit que la Ville pourrait profiter du Programme d’aide financière aux infrastructures récréatives et sportives (PAFIRS) pour mettre à jour certaines de ses installations, notamment le Centre de ski du Mont-Fortin. Le programme pourrait aussi permettre à la municipalité de mettre moins d’argent dans des constructions neuves, comme le centre multisport de Jonquière.

Le candidat défait à l’élection partielle du 15 décembre pense que l’on devrait repousser le projet d’amphithéâtre après les prochaines élections.

«L’amphithéâtre que la mairesse désire construire en zone potentiellement inondable ne répond pas aux critères actuels du PAFIRS», rappelle, par voie de communiqué, celui qui considère que l’on doit d’abord mettre le centre Georges-Vézina à niveau avant d’investir dans une nouvelle construction.

Pour ce qui est de la déconstruction de l’autogare de la zone ferroviaire, Dominic Gagnon estime, à l’instar d’Andrée Laforest, qu’un projet de réaménagement de la rue du Havre lui est préférable.

«La seule mise à niveau de nos infrastructures ainsi que la déconstruction de l’autogare nécessiteront des efforts de concertation colossaux pour un conseil municipal sans leadership formé d’indépendants qui tirent dans tous les sens», écrit M. Gagnon.