La première partie de l’audience publique du BAPE sur le projet Énergie Saguenay de GNL Québec débutera le 21 septembre à l’hôtel Le Montagnais. Une séance d’information avait eu lieu au même endroit, en mars, avant que les audiences ne soient ensuite annulées en raison de la pandémie.
La première partie de l’audience publique du BAPE sur le projet Énergie Saguenay de GNL Québec débutera le 21 septembre à l’hôtel Le Montagnais. Une séance d’information avait eu lieu au même endroit, en mars, avant que les audiences ne soient ensuite annulées en raison de la pandémie.

GNL Québec: les audiences du BAPE débuteront le 21 septembre

Myriam Gauthier, journaliste de l'Initiative de journalisme local
Myriam Gauthier, journaliste de l'Initiative de journalisme local
Le Quotidien
La première partie de l’audience publique du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) sur le projet Énergie Saguenay de GNL Québec débutera le 21 septembre à l’hôtel Le Montagnais, à Chicoutimi. La deuxième partie se déroulera ensuite le 26 octobre.

La première portion de l’audience publique, qui permettra aux participants de s’informer sur le projet planifié au port de Grande-Anse, au Saguenay, débutera à 19h. «Les séances se poursuivront les jours suivants, selon les besoins du public et de la commission», a indiqué le BAPE mardi après-midi, par voie de communiqué.

Un nombre maximal de 250 personnes pourront être présentes dans la salle où se déroulera l’audience, en respect des mesures sanitaires en vigueur. Les audiences qui devaient avoir lieu au même endroit avaient été annulées en mars en raison de la pandémie de COVID-19.

Les membres de la commission d’enquête, ainsi que l’équipe du promoteur du projet et les différentes personnes-ressources sont inclus dans ce nombre. Le port du couvre-visage sera également obligatoire, comme il l’est actuellement dans tous les lieux publics fermés au Québec.

Les séances seront webdiffusées en direct et seront ensuite disponibles en différé. Rappelons que Denis Bergeron assurera la présidence de la commission, tout comme en mars, accompagné par le commissaire Laurent Pilotto.

Questions sur place ou en ligne

Lors des séances publiques, un registre sera rendu disponible afin de permettre aux participants de poser des questions directement à la commission. Les questions pourront être posées sur place, par visioconférence ou par téléphone.

À partir de maintenant, le public peut également transmettre ses questions à la commission. Un formulaire en ligne peut être rempli jusqu’à la fin des séances publiques de la première partie.

Le promoteur du projet ainsi que des personnes-ressources convoquées pour répondre aux questions de la commission et des participants seront présentes lors de la première partie de l’audience.

Consultation du BAPE sur les thèmes

La commission d’enquête sur le projet d’Énergie Saguenay souhaite consulter la population sur l’organisation des thèmes qui seront abordés pendant la première partie de l’audience.

Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie

Le public est invité à se prononcer d’ici une semaine sur l’importance qu’il accorde à différents thèmes. Un court formulaire peut être rempli en ligne au plus tard le 8 septembre à 16h.

Deuxième partie de l’audience publique

La deuxième partie de l’audience publique qui débutera le 26 octobre permettra ensuite de recueillir l’opinion et les suggestions du public. Le lieu de cette seconde partie n’est pas encore précisé.

«[La commission] entendra alors toute personne, tout organisme, tout groupe ou toute municipalité qui désire s’exprimer sur le projet, que ce soit sous forme de mémoire ou de présentation verbale», indique-t-on.

Certains participants pourraient pouvoir présenter leur mémoire par visioconférence ou par téléphone, selon le nombre de mémoires et leur provenance.

+

LE RAPPORT REMIS AU PLUS TARD EN JANVIER

Le rapport du BAPE devra ensuite être remis au plus tard le 13 janvier 2021 au ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Benoit Charette.

Le ministre disposera ensuite de 15 jours pour rendre le rapport public.

Le mandat de la commission d’enquête du BAPE sur le projet qui débute le 14 septembre est d’une durée de quatre mois.

Le projet d’usine de liquéfaction de gaz naturel d’Énergie Saguenay à La Baie, au Saguenay, s’inscrit dans le cadre du projet d’exportation de GNL Québec totalisant 14 G$. Un gazoduc de 750 kilomètres relié au nord-est de l’Ontario permettrait de transporter le gaz naturel de l’Ouest canadien.