L’audioprothésiste Gino Villeneuve, que plusieurs voyaient comme le prochain maire, était le dernier élu issu du monde des affaires autour de la table.

Gino Villeneuve salue l'harmonie

Le conseil municipal d’Alma changera de visage après le 5 novembre. Trois conseillers seniors, Gino Villeneuve, Pascal Pilote et Gilles Girard, tournent la page à près d’une décennie de politique municipale.

« Je souhaite au prochain conseil d’avoir la même harmonie qu’on a eue. Je remercie le conseil d’avoir travaillé dans le respect total. M. le maire, ça a été très plaisant de travailler avec vous. Et je tiens à remercier Guy Simard (ancien directeur général) qui m’a appris la politique municipale. On a une ville sans parti, donc on travaille tous pour la même cause : le bien-être de notre ville », a souligné Gino Villeneuve, qui compte s’impliquer autrement dans la municipalité.

L’audioprothésiste, que plusieurs voyaient comme le prochain maire, était le dernier élu issu du monde des affaires autour de la table. Le maire Marc Asselin a d’ailleurs vanté ses qualités d’hommes d’affaires qui ont servi à la ville.

« Votre sens des affaires a été d’un grand secours. Il a permis d’éviter des pièges et je tiens à le dire. Vous m’avez aidé dans mon travail », a exprimé M. Asselin.

Gilles Girard n’a pas assisté à la dernière séance du conseil, lundi. Pascal Pilote a démissionné de son poste il y a plusieurs semaines, donc il était sans surprise absent. 

Les cinq autres échevins, qui siègent pour la plupart depuis 12 ans et plus, ont quant à eux profité de la dernière séance pour dresser la liste de leurs réalisations. Sylvie Beaumont, Alain Fortin, Frédéric Tremblay, Lucien Boily et Jocelyn Fradette tenteront de conserver leur siège aux élections. 

Candidate pour le siège laissé vacant par Pascal Pilote, Audrey Beaulieu a assisté à la dernière séance du conseil municipal. 

À moins d’un revirement de dernière minute, le maire Marc Asselin sera élu pour un troisième mandat. Aucun autre candidat à la mairie ne s’est manifesté.