La mairesse de Lac-Bouchette, Ghislaine Hudon, a été élue préfet de la MRC Domaine-du-Roy.

Ghislaine Hudon bat Gérard Savard

La mairesse de Lac-Bouchette, Ghislaine Hudon, est le nouveau préfet de la MRC Domaine-du-Roy.
Elle a été choisie majoritairement par les 14 élus qui ont voté mercredi soir. Elle remplace le préfet Gérard Savard qui sollicitait un autre mandat de deux ans. Le maire de Saint-Prime, Lucien Boivin, faisait aussi partie de la course.
Ghislaine Hudon veut ramener l'harmonie à la table de la MRC. «C'est ma priorité! Je vois la dynamique, j'ai passé au premier tour de façon majoritaire, et je pense que j'ai les qualités pour amener les gens à travailler ensemble et dans le même sens. Vous savez ce qui s'est passé auparavant, je veux changer cette dynamique», a-t-elle affirmé.
À ce sujet, le maire de Roberval, Guy Larouche, qui l'a proposé comme préfet, s'est empressé de dire qu'il serait un grand collaborateur.
Interpellée par une chronique
C'est une chronique parue mercredi dans Le Quotidien (NDLR en page 13) qu'il l'a convaincue de se présenter après avoir été approchée vraisemblablement par le maire de Roberval, Guy Larouche. «Oui c'est une surprise, je me suis décidé cet après-midi. Cet article m'a interpellée. On disait que c'est dommage qu'à la table des préfets, il y ait cinq hommes et pas de femmes. On disait qu'il faudrait qu'il y ait des femmes pour avoir une autre dynamique et ça m'a allumée et j'ai dit: "Let's go", on y va», a-t-elle commenté. Ghislaine Hudon a tenu à consulter son conjoint et obtenir son feu vert avant d'accepter sa mise en candidature.
Ghislaine Hudon veut mettre l'économie à l'avant-plan. Le premier projet qu'elle souhaite réaliser est celui de l'implantation de parc industriel éclaté qui permettrait à chacune des localités de bénéficier des revenus de taxe d'une nouvelle entreprise qui s'installe, peu importe l'emplacement sur le territoire.
Savard déçu
Le préfet sortant Gérard Savard cachait mal sa déception.
«C'est certain que je suis déçu. Je considère que j'ai travaillé fort et consacré beaucoup de temps pour faire avancer plusieurs dossiers, dont celui du schéma d'aménagement. Quand j'embarque dans quelque chose, je le fais à fond, mais il semble que les élus n'avaient plus confiance. Je vais donc profiter de plus de temps libre», a-t-il livré le visage défait.
La préfète va se mettre à l'ouvrage dès aujourd'hui alors que sa journée sera bien remplie avec des réunions et une conférence de presse.