Le maire Jean Tremblay s'est prononcé sur la légalisation de la marijuana en marge de la visite du garage municipal.

Gestion du carburant: le maire accueille bien le rapport

Le maire de Saguenay, Jean Tremblay, accueille favorablement le rapport du vérificateur général François Gagnon portant sur les lacunes dans la gestion des carburants alimentant la flotte de véhicules et équipements de la ville.
M. Tremblay affirme que des vérifications étaient effectuées régulièrement pour prévenir des vols de carburants. Selon la connaissance des faits, ça n'aurait pas été le cas. « On était mal organisés dans la gestion des carburants. On attendait le rapport du vérificateur général pour réorganiser la distribution du carburant. »
Le maire soutient avoir appris beaucoup d'informations à la lecture du rapport dont il a obtenu copie et assure que des directives ont été émises pour prendre action rapidement. « On n'attendra pas quatre ou cinq mois pour implanter des choses. Dans un premier temps, des mesures seront prises pour cadenasser certains équipements et toute une procédure sera mise en place pour mieux gérer le carburant sur une base permanente ». Selon lui, il n'est pas question pour la Ville d'abandonner la gestion des carburants puisqu'elle réalise d'importantes économies.
M. Tremblay croit que le rapport présenté reflète la réalité et est objectif en tous points.
Il ajoute qu'il est du mandat du vérificateur de trouver certaines lacunes dans la gestion municipale en effectuant des vérifications ciblées. M. Tremblay ne remet pas en question le rôle de cet agent à la condition qu'il soit bon et contribue à optimiser la gestion municipale.
Josée Néron
Pour la chef de l'Équipe du renouveau démocratique, Josée Néron, le dossier piloté par le vérificateur général, François Gagnon, démontre l'importance de laisser les coudées franches et l'indépendance nécessaire à cette fonction. « Ça démontre que les fonctions qu'il remplit aident le conseil à la protection de l'argent public contre le vol ou la négligence. »
Elle rappelle que lors du renouvellement du mandat de l'ex-vérificateur, le maire avait minimisé le rôle de ce dernier
La conseillère rappelle que le conseil municipal a un rôle de veille sur les finances municipales et que personne ne doit banaliser ce rôle comme l'ont fait les élus faisant partie de la formation politique du maire Jean Tremblay. « Nous avons un rôle à jouer. On ne doit pas se contenter des affirmations du genre "faites-nous confiance". On n'est pas là pour signer sans vérification. On est là pour poser des questions », soutient la chef de l'ERD.
Mme Néron constate qu'en matière de gestion des carburants, Saguenay n'obtient pas la note de passage et souhaite que les services puissent se pencher sur un redressement de situation. Lorsque ce sera chose faite, il faudra analyser comment se comportent les dépenses en carburant afin de vérifier si le laxisme a eu des conséquences financières 
L'autre question qu'il faut se poser, selon elle, est de savoir si d'autres départements ou secteurs d'activités gérés par la Ville font l'objet de laxisme semblable.
« Correctifs à apporter »
Le candidat indépendant Jacques Fortin a déclaré ne pas avoir entendu parler du dossier de gestion des carburants avant que le vérificateur général ne s'y intéresse. « Je suis content de voir que le vérificateur général porte ça à notre attention. On disait que c'était correct, mais on n'a jamais parlé de ça. Il y aura des personnes qui auront à répondre à des questions », affirme M. Fortin. Des correctifs seront apportés avec les gens concernés, selon lui.
Du côté de l'autre candidat indépendant, Arthur Gobeil, ce dernier réserve pour le moment ses commentaires pour la sortie de son programme électoral prévue le 21 juin prochain. Il rappelle qu'il comptera deux éléments fondamentaux dans ce programme, soit la gestion et les finances ainsi que le développement économique.