Sur la photo apparaissent Patrice Vachon, directeur des communications des Caisses Desjardins du Saguenay, Manon Tremblay, directrice générale de la Caisse Desjardins de la Rive-Nord du Saguenay et représentante des directeurs généraux des caisses saguenéennes, Alexandra LeBreton, conseillère en éducation financière au Carrefour jeunesse-emploi de Saguenay et Dominique Simard, coordonnatrice du point de services de Chicoutimi de l’organisme.
Sur la photo apparaissent Patrice Vachon, directeur des communications des Caisses Desjardins du Saguenay, Manon Tremblay, directrice générale de la Caisse Desjardins de la Rive-Nord du Saguenay et représentante des directeurs généraux des caisses saguenéennes, Alexandra LeBreton, conseillère en éducation financière au Carrefour jeunesse-emploi de Saguenay et Dominique Simard, coordonnatrice du point de services de Chicoutimi de l’organisme.

Gestion des finances et pandémie: des ateliers en ligne pour outiller les jeunes

Myriam Gauthier
Myriam Gauthier
Initiative de journalisme local - Le Quotidien
Le Carrefour jeunesse-emploi de Saguenay lance des ateliers en ligne afin d’outiller les jeunes dans la gestion de leurs finances, en particulier dans le contexte de la pandémie. La Prestation canadienne d’urgence (PCU) et l’endettement causé par l’achat en ligne entraînent des défis importants pour plusieurs, constate l’organisme.

Le premier de ces ateliers qui s’adressent aux 16 à 25 ans aura lieu jeudi à 18h et portera sur le budget. Un second dédié au crédit suivra la semaine prochaine, le 22 octobre à la même heure.

L’organisation constate que la gestion des finances préoccupe actuellement plusieurs jeunes, qui se demandent comment planifier les mois à venir, alors que certains ont dépensé rapidement les prestations d’aide d’urgence demandées dans les derniers mois.

«Par rapport à la PCU, il y a vraiment un enjeu, parce ce qu’ils se questionnent à savoir: "Combien je vais devoir à l’impôt?" C’est sûr que nous, personnellement, on ne peut pas répondre à ça, mais on peut les diriger», explique Alexandra LeBreton, conseillère en éducation financière au Carrefour jeunesse-emploi de Saguenay, qui assurera l’animation des ateliers.

D’autres jeunes ont cumulé rapidement les dettes en quelques clics, derrière leur écran. «On ne se le cachera pas, durant la pandémie, il y a beaucoup de jeunes se sont mis sur l’achat en ligne», ajoute la conseillère, rencontrée par Le Quotidien en compagnie de représentants de l’organisme et de Desjardins.

C’est que les ateliers qui seront offerts en ligne s’inscrivent dans le cadre de la Semaine de la coopération, en partenariat avec le programme d’éducation financière Mes finances, mes choix de Desjardins. Au Saguenay, le Carrefour jeunesse-emploi de Saguenay est partenaire du programme national depuis 2016.

Une adaptation en ligne

Les deux premiers ateliers font partie d’une offre de 17 modules qui ont été développés dans les dernières années dans le cadre du programme de Desjardins. Leur transformation en un atelier en ligne interactif est toutefois une première pour le Carrefour jeunesse-emploi de Saguenay.

Ce projet, que Desjardins avait dans ses cartons, s’est accéléré en raison de la pandémie et des besoins importants constatés également auprès des jeunes.

«On le voit dans les bureaux des conseillers jeunesse, autant dans les témoignages qu’on a, témoigne pour sa part Patrice Vachon, directeur des communications des Caisses Desjardins du Saguenay. Il y a des messages très clairs que les jeunes ont besoin d’accompagnement.»

Participation aux ateliers

Les ateliers en ligne d’une durée de deux heures sont offerts gratuitement et aucune inscription n’est nécessaire. Les renseignements pour y accéder sont publiés sur la page Facebook du Carrefour jeunesse-emploi Saguenay.

Les organisateurs espèrent retenir l’attention d’une cinquantaine de jeunes, malgré le fait qu’ils sont maintenant déjà sollicités par plusieurs cours et événements en ligne chaque semaine.

«Ce n’est pas un cours obligatoire, donc si tu as plus d’intérêt, tu vas être plus attentif», expose Manon Tremblay, directrice générale de la Caisse Desjardins de la Rive-Nord du Saguenay et représentante des directeurs généraux des caisses saguenéennes. Des prix de participation seront offerts.

Ces deux ateliers en ligne seront proposés à nouveau dans les prochains mois. D’autres s’ajouteront également, a précisé de son côté Dominique Simard, coordonnatrice du point de services de Chicoutimi du Carrefour jeunesse-emploi de Saguenay.

Depuis 2016, les 442 ateliers donnés par l’organisme ont rejoint 4415 participants via Mes finances, mes choix, notamment avec différentes institutions d’enseignement qui peuvent obtenir des informations en ligne sur le programme.

1500 INSCRIPTIONS À PRÊT POUR MA BOURSE

Un total de 1500 étudiants se sont inscrits au programme Prêt pour ma bourse des Caisses Desjardins du Saguenay cette année, soit environ 250 de plus que l’année précédente.

Le concours offre 112 500 $ répartis en 95 bourses d’études pour des étudiants des niveaux professionnel, collégial et universitaire. Le tirage parmi les 1200 étudiants jugés admissibles au concours aura lieu mardi soir lors d’une soirée virtuelle animée par l’humoriste Guillaume Pineault.

Les étudiants qui se sont inscrits étaient invités à partager leurs préoccupations financières dans leur formulaire de participation. Cette façon de faire a permis aux Caisses Desjardins du Saguenay de mieux évaluer les besoins de leurs jeunes membres, malgré l’absence d’activités reliées au programme cette année en raison de la pandémie, a indiqué Patrice Vachon, directeur des communications de l’organisation.