Garderies en milieu familial: grève jeudi au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Anne-Marie Gravel
Anne-Marie Gravel
Le Quotidien
Plusieurs parents de jeunes enfants de la région devront prévoir un plan B, jeudi, pour aller travailler. Les responsables en services éducatifs en milieu familial (RSE) du Saguenay-Lac-Saint-Jean-Chibougamau tiendront une journée de grève. Plus de 2200 familles seront touchées par ce débrayage.

Les membres de la Fédération des intervenantes en petite enfance du Québec (FIPEQ-CSQ) souhaitent ainsi réagir à « l’absence de progrès » à la table de négociation pour le milieu familial régi et subventionné. 

Une manifestation aura lieu le long du boulevard Saint-Paul, à la sortie du pont Dubuc. Un point de presse est également prévu sur place à 10 h. Valérie Grenon, présidente de la FIPEQ-CSQ, et Julie Saint-Arnaud, présidente de l’ADIM Saguenay-Lac-Saint-Jean-Chibougamau, prendront la parole. 

« L’ensemble de la région sera en grève. On s’attend à une bonne participation », affirme Mathieu Morin, conseiller aux communications de la Fédération des intervenantes en petite enfance du Québec.

Rappelons que des discussions entre le gouvernement et les RSE sont en cours depuis plusieurs semaines. Le salaire des RSE est au coeur du litige. 

Selon les chiffres de l’Alliance des intervenantes en milieu familial (ADIM) du Saguenay-Lac-Saint-Jean, les Responsables en services éducatifs en milieu familial (RSE) sont actuellement rémunérées sous le salaire minimum. Elles gagnent l’équivalent de 12,42 $/h. Les syndicats réclament un salaire horaire de 16,75 $.