Dominic Gagnon

Gagnon restera médecin de famille, mais pas urgentologue

Le candidat à la mairie du Parti des citoyens de Saguenay, Dominic Gagnon, s’engage à laisser tomber ses fonctions d’urgentologue à l’hôpital de La Baie, s’il est élu. Il compte cependant conserver ses quelque 70 patients en médecine familiale qui lui demandent deux soirs de cabinet par mois.

Le chef du Parti des citoyens a tenu à rappeler cette information, lundi, par voie de communiqué. Même s’il avait déjà abordé le sujet publiquement, il constate sur le terrain que certaines rumeurs continuent à circuler.

S’il est élu maire de Saguenay, le 5 novembre, il précise qu’il occupera le poste « 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 ». « Je n’ai pas peur de faire des grosses semaines », a-t-il soutenu, lors d’un entretien téléphonique avec Le Quotidien.

Pas de rupture de services

« Par contre, pour ce qui est de mon travail à l’urgence, c’est sûr que c’est incompatible avec mon travail de maire, puis à l’urgence de La Baie, il y a quand même des jeunes. On fait du bon recrutement », a-t-il ajouté.

Il explique que tous les urgentologues sont regroupés en un seul département au Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la région, et qu’une telle gestion permet une mobilité des effectifs.

« À ce moment-là, il n’y aura pas de rupture de services parce que moi je décide de me consacrer à la mairie », a-t-il soutenu.

Dominic Gagnon souhaite toutefois conserver sa clientèle en médecine familiale à La Baie. Il compte environ 60 à 75 patients, à qui il consacre deux soirs de cabinet par mois.

« Ces deux soirées par mois, je vais continuer à les faire, pour ne pas abandonner mes propres patients que je suis au bureau comme médecin de famille », a assuré M. Gagnon.