G7: un jeu de téléphone arabe sème la confusion

Une simple campagne de sensibilisation menée par la Gendarmerie royale du Canada (GRC) au Saguenay-Lac-Saint-Jean en vue du Sommet du G7 a provoqué un véritable jeu de téléphone arabe, vendredi.

Alors que des agents ont récemment rencontré des commerçants pour leur demander de demeurer vigilants en cas d’achat de matériel pouvant être utilisé à mauvais escient, il a été rapporté que le corps de police enquêtait sur l’acquisition de grandes quantités de feux d’artifice et de gaz propane, jugée suspecte. 

Membre du service des communications de la GRC, la caporale Geneviève Byrne a expliqué qu’une campagne terrain déployée le mois dernier vise simplement à éveiller les consciences chez les commerçants, en vue du Sommet du G7.

«Le Groupe intégré de renseignements a rencontré des propriétaires de commerces de votre région au cours des dernières semaines pour leur remettre un carton d’information. Sur ce carton, on leur donne des exemples d’indicateurs de risques et on leur demande de rester à l’affût et de communiquer avec nous s’ils sont témoins de quelque chose d’inhabituel», explique Geneviève Byrne.

Parmi les éléments à surveiller figure notamment l’acquisition d’équipement de type militaire comme des masques à gaz ou de matériel pouvant contenir des agents chimiques irritants. L’achat de bombes fumigènes, d’extincteurs et autres articles du genre est à considérer. 

Évidemment, la possession de matériel à double usage, d’armes ou d’objets pouvant être lancés ou utilisés pour faire de la casse doit être rapportée à la GRC.

Le caporal Byrne sensibilise les régionaux à l’importance de déclarer la présence de substances suspectes et à demeurer aux aguets en cas de changement marqué d’apparence et de style vestimentaire chez un individu. La surconsommation d’images et de vidéos de propagande haineuse et violente sur Internet, tout comme la possession de matériel de propagande faisant la promotion de la violence, doit aussi être dénoncée.

«Les indicateurs mentionnés ne révèlent pas nécessairement une activité criminelle. Cependant, la probabilité augmente avec le nombre d’indicateurs décelés. Tous les signes doivent être examinés en contexte. En cas de doute, contactez le Groupe intégré du renseignement», est-il inscrit sur le carton.

La caporale Byrne précise qu’aucun commerce en particulier n’a été ciblé au Saguenay-Lac-Saint-Jean et que les agents ont distribué les documents d’information «le plus largement possible». 

4500 chapeaux pour la GRC

(Meghann Dionne) - La croissance de Bilodeau Canada poursuit sa lancée. Cette fois-ci, l’entreprise, basée à Normandin, a obtenu un contrat avec la Gendarmerie royale du Canada (GRC). 

Bilodeau Canada fabriquera 4500 chapeaux en fourrure de rat musqué naturel, avec la possibilité d’en produire 1500 autres. Il s’agit d’une confection exclusive pour la GRC. 

L’entreprise, qui emploie 85 personnes, a obtenu ce contrat au terme d’un appel d’offres et d’un long processus de sélection. 

La production est déjà entamée. Les livraisons vont s’étaler sur 40 semaines.

Les patrons et prototypes ont été développés en collaboration avec des représentants de la GRC afin de satisfaire les normes et standards.