Par ses livres, Frédérique Dufort aime passer des messages qu’elle aurait elle-même aimé entendre lorsqu’elle était plus jeune.

Frédérique Dufort parle aux jeunes

Avec ses rôles jeunesse à la télévision, Frédérique Dufort a marqué toute une génération d’enfants et d’adolescents. Aujourd’hui, avec la publication d’un cinquième livre en deux ans, c’est avec ses mots que la jeune femme laisse sa trace chez les jeunes.

Frédérique Dufort participe au Salon du livre du Saguenay-Lac-Saint-Jean pour une deuxième fois. Il y a trois ans, elle vivait sa première expérience en salon alors qu’elle venait à peine de lancer un premier livre, Fais-le pour toi ! . Aujourd’hui, elle est de retour au salon avec un quatrième livre qui, pour une première fois, met en scène un personnage. Même si celui-ci n’est pas très éloigné d’elle.

« C’est un personnage inspiré de moi. J’avais justement envie de briser ce besoin de perfection. Je me suis souvent fait dire que j’étais une miss parfaite, mais être gentille et bonne dans tout, ça vient avec son lot de problèmes », explique-t-elle.

Miss Parfaite est le premier écrit de Frédérique Dufort mettant en scène des personnages.

Miss Parfaite s’adressait initialement aux jeunes de 12 ans et plus. Rapidement, l’auteure s’est aperçue qu’il plaisait aussi aux plus jeunes, dès 7 ans. « Les jeunes s’approprient le personnage. Les adultes aussi y trouvent leur compte », assure celle qui est aujourd’hui âgée de 24 ans.

Comme avec Fais-le pour toi ! , Fais-le pour toi ! 2, et Fais-le pour toi en 365 jours, l’auteure sentait le besoin de passer des messages par son écriture. « J’ai cette chance grâce à mon métier de comédienne d’avoir accès au public. Les jeunes s’identifient encore à moi. Je veux leur passer des messages que j’aurais voulu entendre à leur âge. »

Miss Parfaite 2, son cinquième livre, sortira en novembre. L’auteure projette écrire six tomes. Elle n’écarte pas non plus la possibilité de transposer son histoire à l’écran. « Le personnage de la grande soeur dans Miss Parfaite me ressemble pas mal disons. La télévision, ce n’est jamais bien loin, c’est mon métier. Quand tu écris une série télé, tu crées des opportunités pour des gens. Ces gens-là créent des générations d’acteurs », affirme-t-elle.

Par ses livres, Frédérique Dufort aime passer des messages qu’elle aurait elle-même aimé entendre lorsqu’elle était plus jeune.

Côté jeu, l’actrice fait partie d’une nouvelle série anglophone, une première expérience dans la langue de Shakespeare. Elle fait aussi beaucoup de doublage en plus de prêter sa voix au personnage d’un petit garçon dans un dessin animé pour enfants qui sera en ondes à Radio-Canada prochainement.