Frédéric Guérin est le directeur de la Régie intermunicipale de sécurité incendie du Fjord.

Frédéric Guérin devient directeur

Frédéric Guérin devient le premier directeur de la nouvelle Régie intermunicipale de sécurité incendie du Fjord à la suite de sa nomination par le conseil d'administration.
Le nouvel organisme créé le 24 octobre dernier par les municipalités de Petit-Saguenay, L'Anse-Saint-Jean, Riviere-Éternité, Saint-Félix d'Otis et Ferland-et-Boilleau a pour mandat d'administrer un service de sécurité incendie sur l'ensemble du territoire. En vertu de l'entente signée, M. Guérin dirigera une seule brigade formée de 75 pompiers.
Avant sa nomination, M. Guérin était pompier volontaire depuis 2003 et occupait le poste de directeur adjoint du service des incendies de Rivière-Éternité. Il pratique le métier de pompier depuis 24 ans après avoir oeuvré sur la Côte-Nord, Matane et La Malbaie à temps complet.
Son curriculum indique qu'il possède une formation universitaire en gestion des ressources humaines et en administration publique de l'ENAP. Il a acquis plusieurs formations en sécurité civile et mesures d'urgence, des formations de gestionnaire, d'officier et d'instructeur en sécurité incendie ainsi qu'une attestation d'études collégiales en Prévention de sécurité incendie.
Le nouveau directeur cumule plusieurs années en tant que gestionnaire et de cadre supérieur dans le domaine de sécurité incendie.
Mise en commun des services
En entrevue, il mentionne que son premier mandat après que Québec aura adopté le décret officialisant la création de la régie sera de mettre en commun les cinq services tant au plan des ressources humaines que matérielles.
Un premier examen de situation lui permet d'affirmer que tous les pompiers possèdent déjà la formation de base en vertu des normes prévues au schéma d'aménagement de la MRC du Fjord-du-Saguenay, mais que certains sont mieux formés que d'autres.
En ce qui a trait aux équipements d'intervention, le nouveau directeur affirme qu'une standardisation aura lieu afin que, peu importe le lieu d'intervention sur le territoire, les mêmes outils puissent être mis à la disposition des équipes.
L'une de ses tâches sera de monter un organigramme incluant un état-major composé de trois ou quatre membres.
En conclusion, M. Guérin a déclaré que dès la publication du décret gouvernemental, il sera prêt à entrer en action.