Francis Verreault-Paul a été nommé au poste de chef des relations avec les Premières Nations au Centre Nikanite de l’UQAC.
Francis Verreault-Paul a été nommé au poste de chef des relations avec les Premières Nations au Centre Nikanite de l’UQAC.

Francis Verreault-Paul dans l’équipe de l’UQAC

Mélanie Côté
Mélanie Côté
Le Quotidien
Véritable modèle auprès des jeunes de Mashteuiatsh, Francis Verreault-Paul pourra poursuivre sur cette lancée, au cours des prochaines années, avec l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC). Il est entré en poste à titre de chef des relations avec les Premières Nations au Centre Nikanite, lundi, pour un mandat de quatre ans.

Par son nouveau rôle, l’ancien capitaine des Saguenéens de Chicoutimi et actuel porte-couleurs des Marquis de Jonquière espère pouvoir encore servir de modèle pour les jeunes autochtones. Il devra, en quelque sorte, assurer une liaison entre l’université et les Premières Nations.

« J’espère que beaucoup d’élèves des Premières Nations vont pouvoir se reconnaître avec mon parcours. Je suis issu de la communauté de Mashteuiatsh. J’ai étudié jusqu’en secondaire 3 là-bas. Je connais bien la réalité. C’est sûr que je vais amener cette approche-là », a mentionné Francis Verreault-Paul, lundi après-midi.

En raison du hockey, il a dû quitter le Saguenay–Lac-Saint-Jean, mais ça ne l’a pas empêché de poursuivre ses études. Alors qu’il portait les couleurs des Redmen, il a complété un baccalauréat en psychologie à l’Université McGill, avant de terminer une maîtrise en administration des affaires à l’Université de Buckingham, en Angleterre. Il a aussi reçu la bourse d’excellence Guy Lafleur pour l’athlète-étudiant s’étant le mieux accompli dans ses parcours sportif et académique quand il jouait avec les Saguenéens.

Francis Verreault-Paul a été nommé au poste de chef des relations avec les Premières Nations au Centre Nikanite de l’UQAC.

« L’éducation a toujours été importante dans mon parcours de vie, autant que le sport. J’ai toujours réussi à avoir un équilibre entre les deux. Et là, j’ai la chance de promouvoir ça grâce à l’UQAC. »

En plus de donner plusieurs conférences au sujet de la persévérance scolaire dans les écoles primaires et secondaires, il s’implique également auprès de jeunes hockeyeurs qui participent à son école de hockey. Au cours de la dernière année, il a occupé le poste de conseiller en développement et politique auprès d’acteurs de sa communauté, notamment pour le compte du Pekuakamiulnuatsh Takuhikan.

Dans un communiqué de presse, l’UQAC précise que Francis Verreault-Paul devra, par son travail de liaison, permettre à l’université de mieux répondre aux besoins des Premières Nations en matière d’accompagnement, de recherche et de formation.

Marquis de Jonquière

Malgré ses nouvelles tâches, Francis Verreault-Paul espère être en mesure de poursuivre sa carrière de hockey avec les Marquis de Jonquière de la Ligue nord-américaine de hockey. Les matchs du vendredi soir, qui seront disputés à l’extérieur, seront peut-être plus compliqués, mais il entend faire tout en son possible pour être présents auprès de ses coéquipiers.

« Je vais essayer de trouver un équilibre. Je me suis engagé avec les Marquis et lorsque je prends un engagement, je veux aller jusqu’au bout », a assuré celui qui montre une fiche de 26 points en 18 parties depuis le début de la saison.