Le premier ministre Philippe Couillard a effectué une visite du Centre québécois de formation en aéronautique du Cégep de Chicoutimi (CQFA), en compagnie du de Steeve Noreau (à gauche), directeur du CQFA, et d’André Gobeil, directeur général du Cégep de Chicoutimi.

Formation en aéronautique: l'exclusivité confirmée

Le premier ministre Philippe Couillard a profité de son passage au Saguenay pour effectuer une visite au Centre québécois de formation en aéronautique (CQFA) du Cégep de Chicoutimi et a confirmé le maintien de l’exclusivité du programme.

Lors d’un point de presse, M. Couillard a déclaré qu’il n’y aurait pas d’autre DEC en formation aéronautique dispensée ailleurs au Québec malgré la demande déposée l’hiver dernier par le Cégep d’Abitibi-Témiscamingue. Le dépôt du projet avait été justifié par le collège abitibien par la demande des compagnies Propair et Air Creebec pour la formation de pilotes anglophones et autochtones.

M. Couillard reconnaît que les besoins futurs pour la formation de pilotes seront en croissance, mais il estime que le Cégep de Chicoutimi sera en mesure de collaborer avec le secteur privé ou d’autres centres de formation à travers la province comme le Cégep d’Abitibi-Témiscamingue pour répondre aux besoins de l’industrie.

Du côté du Cégep de Chicoutimi, le porte-parole, Éric Émond, a indiqué que la visite de M. Couillard au CQFA a été l’occasion de lui présenter le mémoire qui contient les volontés de la direction concernant le développement du CQFA, autant au niveau pédagogique qu’au niveau des équipements. Il a visité les installations et il a rencontré le personnel ainsi que les étudiants.