Yanick Baillargeon est maire de La Doré et préfet de la MRC du Domaine-du-Roy.
Yanick Baillargeon est maire de La Doré et préfet de la MRC du Domaine-du-Roy.

Fonds d’urgence communautaire pour la COVID : la MRC du Domaine-du-Roy bonifie

Guillaume Roy
Guillaume Roy
Initiative de journalisme local - Le Quotidien
En avril dernier, la MRC du Domaine-du-Roy a mis sur pied un Fonds d’urgence communautaire de 75 000 $ pour aider les organismes communautaires à répondre aux besoins de la population pendant la pandémie de COVID-19. À ce jour, 22 693 $ ont été dépensés et la MRC réinjecte la balance pour faire face à la deuxième vague.

Lors d’une séance du Conseil de la MRC tenue à huis clos le 29 septembre dernier, la MRC du Domaine-du-Roy a décidé de réaffecter la somme résiduelle de 52 307 dollars dans le fonds d’urgence communautaire COVID-19, en modifiant toutefois la répartition des enveloppes.

Un premier montant de 32 307 dollars est alloué au soutien à des initiatives structurantes pour répondre aux besoins de la population. Aucune somme maximale n’a été spécifiée dans ce volet et les projets seront choisis par un comité de sélection.

Un autre montant de 20 000 dollars aidera plutôt les organismes à mettre en place des mesures sanitaires ou pour les dépenses liées au soutien à l’organisation, pour un montant maximal de 500 $. Par exemple, l’aide peut servir à l’achat d’équipements de protection, de désinfectant, pour l’adaptation physique des locaux ou encore pour des dépenses administratives prises en lien avec la crise sanitaire.

Les organismes admissibles au Fonds d’urgence communautaire comprennent les organismes municipaux, les municipalités et la MRC, les coopératives non financières, les organismes sans but lucratif, les organismes du réseau de l’éducation, ainsi que les entreprises d’économie sociale.

Jusqu’à maintenant, huit organismes, la Corporation développement communautaire DDR, le Centre d’action bénévole DDR, la Coop approvisionnement Chambord, le Relais Saint-André, la Corporation loisir Saint-François-de-Sales, la Maison des jeunes DDR, Entraide amicale Saint-François-de-Sales et le Centre d’action bénévole DDR ont bénéficié de ce programme d’aide communautaire avec des sommes variant de 1818 à 6000 dollars.