Il y a eu moins de dommages causés dans les champs par les grands oiseaux migrateurs au printemps.
Il y a eu moins de dommages causés dans les champs par les grands oiseaux migrateurs au printemps.

Financière agricole: moins d’avis de dommages qu’en 2018 au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Pascal Girard
Pascal Girard
Le Quotidien
Dans son bilan des six premiers mois de l’année au Saguenay–Lac-Saint-Jean, la Financière agricole a révélé avoir reçu près de la moitié moins d’avis de dommages en 2019 par rapport à 2018, principalement en raison d’un impact beaucoup moins marqué de la part des oies blanches et des bernaches, qui sont passées plus rapidement cette année.