Trois midis par semaine, cinq cuistots en herbe viennent préparer leur lunch lors des « Ateliers de cuisine du P’tit Resto », offerts par l’épicerie communautaire Le Garde-Manger.

Financer la cuisine chez les jeunes

Cet automne, cinq jeunes de l’école primaire Notre-Dame-des-Anges, à Dolbeau-Mistassini, pourront participer aux « Ateliers de cuisine du P’tit Resto », offerts par l’épicerie communautaire Le Garde-Manger, grâce à la contribution financière de 5000 $ du Club Rotary de Dolbeau-Mistassini.

Lorsque la cloche sonne sur l’heure du dîner à l’école, Suzie Thibault, animatrice au Garde-Manger, passe à l’école Notre-Dame-des-Anges pour aller rejoindre cinq chefs en herbe, qui ont choisi de prendre des ateliers culinaires sur l’heure du dîner. Le but : cuisiner leur propre lunch santé.

Le Club Rotary de Dolbeau-Mistassini a offert un chèque de 5000 dollars pour financer les ateliers culinaires du Garde-Manger.

« Je me fie aussi aux goûts des enfants, mais je m’assure aussi de proposer des menus santé, souligne cette dernière. J’essaie aussi de leur faire découvrir de nouveaux goûts, de nouveaux aliments, de nouvelles saveurs et de nouvelles odeurs ».

Mercredi midi, les petits cuistots ont concocté un gâteau aux pois chiches et au chocolat. L’animatrice démontre les techniques de base pour leur apprendre à se nourrir sainement, en cuisinant des repas nutritifs. Pendant que le gâteau cuisait, les jeunes ont pu manger un sandwich santé et des crudités préparés à l’avance pour être en mesure de compléter l’activité en une heure, question d’arriver à l’école ailleurs.

Faire découvrir des aliments santé fait partie des objectifs du projet.

Le coordonnateur du Garde-Manger, Rémy Therrien, souligne que les jeunes apprennent beaucoup en cuisinant. « On veut qu’ils découvrent les bonnes odeurs, les bons produits et les bons aliments, pour développer le plaisir de cuisiner », dit-il, en ajoutant que certains jeunes aiment tellement l’activité qu’ils ont développé leurs propres recettes.

Tout en s’amusant, les enfants continuent à apprendre, en faisant la lecture des listes d’ingrédients et les recettes, en calculant les quantités et en mesurant les ingrédients, en utilisant de façon sécuritaire les instruments de cuisine et des notions de base sur l’alimentation.

Les ingrédients pour la recette du jour.

Ce projet, dénommé « Les Ateliers de cuisine du P’tit Resto », offerts trois midis par semaine, a charmé les membres du Club Rotary de Dolbeau-Mistassini, qui ont décidé de financer cette activité, à la hauteur de 5000 dollars, cet automne.

Cette activité a un impact majeur sur l’autonomie future de ces jeunes, car elle développe l’autonomie alimentaire, remarque Carole Tremblay, responsable des relations publiques pour le Club Rotary de Dolbeau-Mistassini. « C’est un besoin essentiel chez les jeunes de notre communauté », dit-elle, ajoutant que l’action collective et solidaire permet de se prendre en charge individuellement et collectivement, pour le mieux‐être de la communauté.

La recette du jour à cuisiner.