Le bureau de Financement agricole Canada sera converti en bureau satellite. L’espace de l’avenue du Pont fermera ses portes le 1er février.

Financement agricole Canada ferme son bureau régional

Une transformation majeure s’organise au bureau almatois de Financement agricole Canada (FAC). L’emplacement, le seul de la société d’État fédérale au Saguenay–Lac-Saint-Jean, fermera ses portes le 1er février prochain et laissera sa place à un bureau satellite. La restructuration laisse, au final, deux personnes sans emploi.

Une évaluation des différents bureaux au Québec, réalisée au cours des dernières années, est à l’origine de cette décision. L’organisme, qui compte une centaine de bureaux à travers les régions rurales du Canada, était établi à Place du Pont depuis près d’une décennie. Le bureau satellite sera, quant à lui, installé dans les espaces d’Agrinova, à Alma.

Le directeur régional pour l’Est-du-Québec, Denis Williams, tient à se faire rassurant auprès de la centaine de clients du Saguenay–Lac-Saint-Jean. « On garde une place d’affaires. La région du Saguenay–Lac-Saint-Jean nous intéresse. On a toujours eu une bonne présence et on veut la maintenir. On a quand même un portefeuille important et plusieurs clients dans la région, a-t-il expliqué, lors d’un entretien accordé au Quotidien. On va continuer à offrir des services à la clientèle avec un contact humain. La priorité chez FAC, c’est l’expérience client », a-t-il ajouté.

M. Williams assure qu’il n’y aura pas de différence pour la majorité des clients puisque les directeurs des relations d’affaires ont déjà l’habitude de visiter les entreprises agricoles et agroalimentaires. Selon lui, l’informatique, les centres de services à la clientèle et les services offerts chez les producteurs sont à l’origine de la baisse de fréquentation dans les bureaux de FAC.

Une communication écrite rapportant la conversion du bureau almatois a été transmise aux clients et aux acteurs de l’industrie. Certains clients en ont été informés.

Celui qui dirige les opérations pour huit bureaux de la FAC est d’avis que l’implantation du bureau satellite dans l’édifice d’Agrinova est un positionnement stratégique qui offrira plusieurs services dédiés aux agriculteurs sous un même toit. Un directeur des relations d’affaires, provenant d’une autre région, se rendra au bureau satellite d’Alma sur rendez-vous. Le directeur régional pour l’Est-du-Québec tente de se faire rassurant et promet même que le service en sera amélioré.

Lors du passage du Quotidien, mercredi, la fermeture imminente se faisait sentir dans les locaux de l’organisme, qui se présente comme le plus important prêteur à l’industrie agricole canadienne. Une étagère, autrefois bien garnie, était plutôt vide. L’employée rencontrée n’a pas voulu commenter. L’agronome en poste et une personne responsable des tâches administratives, qui ont appris le changement en novembre dernier, devront se trouver un autre emploi.

Le bureau de FAC d’Alma est le seul au Saguenay–Lac-Saint-Jean. Les bureaux les plus près de la région se retrouvent à Rivière-du-Loup, à Lévis, à Trois-Rivières et à Victoriaville.

Le portefeuille de prêts au Saguenay–Lac-Saint-Jean est de l’ordre de 83 millions $ au niveau agricole et de 50 millions $ au niveau agroalimentaire. FAC compte 113 clients au Saguenay–Lac-Saint-Jean.