Fin d'une belle saison de pêche

Plusieurs ont profité de la dernière journée de pêche au poisson de fond dans le Saguenay, dimanche, pour taquiner sébastes, morues, flétans et autres une dernière fois sur les glaces de la baie des Ha ! Ha !

Les familles Langevin et Bourbonnais, de Chicoutimi et de Montréal, avaient décidé pour l’occasion de passer la journée sur le site de Grande-Baie, en louant une cabane. Le temps doux leur a aussi permis de mettre quelques lignes à l’eau à l’extérieur.

Constance Langevin, neuf ans, était impatiente de remonter un beau sébaste au bout de sa ligne. « Quand on les sort de l’eau, les yeux leur sortent de la tête ! » a lancé fièrement la jeune pêcheuse. Malheureusement pour elle, le sébaste semblait bien tranquille, dimanche, dans le secteur des cabanes de Pêches Aventures Saguenay. Hormis quelques petits coups donnés aux lignes, le poisson de fond semblait déjà avoir pris congé.

Denis Lavoie, en charge des opérations pour Pêches Aventures Saguenay, était satisfait de la saison, mais quelque peu déçu, comme bien d’autres, que la saison prenne fin lors de la première fin de semaine de la relâche.

« La saison a été super bonne, autant pour l’hiver qu’on a eu avec le froid, qu’avec le début de saison, qui a permis d’installer les cabanes beaucoup plus de bonne heure », a-t-il souligné. 

Un peu plus loin, Luc Desgagné, de Jonquière, avait eu un peu plus de chance pour sa dernière journée de pêche. Deux morues franches ont mordu à ses lignes rapidement.

Plusieurs pêcheurs avaient déjà choisi de mettre un terme à leur saison en sortant leur cabane des glaces. Les pêcheurs ont jusqu’à dimanche prochain, à 17 h, pour quitter les sites de Grande-Baie et de l’Anse-à-Benjamin, avant le passage du brise-glace en vue du déglaçage printanier.

Plusieurs belles prises

Encore une fois, cette saison, le fjord a révélé l’étendue de la diversité de ses espèces marines alors que plusieurs belles prises ont été remontées à la surface.

Un petit requin, pêché en début de saison, ainsi qu’un flétan de 160 livres, pris la semaine dernière – deux prises qui ont été remises à l’eau – ont fait beaucoup parler. La vidéo d’Olivier Trudeau et de son combat face à une morue de près 54 livres, en janvier, avait également fait le tour des réseaux sociaux.