Le Quotidien
Pour clore sa dernière journée en beauté, en Nouvelle-Zélande, Charles Simard s’est offert un saut en bungee.
Pour clore sa dernière journée en beauté, en Nouvelle-Zélande, Charles Simard s’est offert un saut en bungee.

Fin abrupte pour le tour du monde de Charles Simard

Mélanie Côté
Mélanie Côté
Le Quotidien
La COVID-19 a eu raison du tour du monde de Charles Simard. Après s’être envolé vers l’Argentine le 3 janvier dernier, pour un périple de six mois, il a dû mettre afin abruptement à son voyage à mi-chemin. Alors qu’il devrait être quelque part en Turquie, il se trouve plutôt en isolement pour 14 jours – et sans symptômes –, dans un appartement de Québec trouvé in extremis.