La SOPFEU combat actuellement un incendie de forêt dans le secteur de Clova.
La SOPFEU combat actuellement un incendie de forêt dans le secteur de Clova.

Feu de forêt en Haute-Mauricie

Audrey Tremblay
Audrey Tremblay
Le Nouvelliste
LA TUQUE — La SOPFEU a dû intervenir une fois de plus dans la région. Un incendie s’est déclaré en fin d’avant-midi, jeudi, à Clova au nord de La Tuque. Un camion-citerne de produits pétroliers a pris feu sur la route menant au village et les flammes se sont propagées à la forêt, nécessitant l’intervention des pompiers du Service incendie de la Ville de La Tuque et de la SOPFEU. 

Le feu qui s’est propagé à la forêt est actuellement contenu par la SOPFEU. Un total de huit pompiers forestiers ont été dépêchés sur les lieux. Le feu aurait affecté 5,3 hectares. 

Une équipe d’Urgence-Environnement s’est également rendue à Clova après que la direction régionale de la Mauricie du Centre de contrôle environnemental du Québec du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques ait été avisée qu’un incendie impliquant un camion-citerne de produits pétroliers était en cours.

Le ministère suit la situation de près et s’assure, avec les partenaires, que toutes les mesures requises pour la sécurité de la population et la protection de l’environnement sont prises. La Sûreté du Québec a également été demandée en assistance dans le secteur.

La SOPFEU rappelle que le danger d’incendie est extrême et qu’une interdiction de faire des feux à ciel ouvert est en vigueur dans ce secteur au nord du centre-ville de La Tuque. «On pense au secteur de Clova, Parent, du relais 22 pour donner une idée», affirme Josée Poitras, porte-parole de la SOPFEU.

Ailleurs dans la région, les pompiers de la SOPFEU sont toujours sur le terrain à Saint-Boniface et Aston-Jonction. Dans les deux cas, les incendies sont maîtrisés. 

Le brasier à Aston-Jonction a ravagé une portion de forêt, située dans le secteur du 3e Rang et du rang des Ormes, d’une la superficie de 39 hectares. Une vingtaine de pompiers forestiers sont toujours sur le terrain. À Saint-Boniface, 23 pompiers sont encore sur le terrain. L’incendie a détruit 1,2 hectare de forêt. 

«On a 23 personnes sur le terrain pour chacun des deux feux», a indiqué Josée Poitras.