L’exposition Roxham est un récit photographique et sonore de l’artiste Michel Huneault.

Festival Tam Tam Macadam: un lancement festif à Alma

Les rythmes festifs émanaient du centre-ville d’Alma, jeudi, pour le lancement de la 18e édition du festival Tam Tam Macadam. La musique d’ici et d’ailleurs rayonnera jusqu’à dimanche dans la Ville de l’Hospitalité. Plusieurs rencontres interculturelles meubleront la programmation toute la fin de semaine.

En plus de la musique, le vernissage de l’exposition Roxham de l’artiste Michel Huneault a eu lieu à la bibliothèque d’Alma. L’artiste revisite à travers un récit photographique et sonore son expérience sur le chemin Roxham, situé à la frontière des États-Unis et du Canada. Les photos présentent des silhouettes d’hommes, de femmes et d’enfants masquées par des textiles. Le volet sonore permet d’entendre les familles alors qu’elles sont interceptées par les agents de la Gendarmerie royale du Canada. L’exposition, qui met en scène des demandeurs d’asile, est présentée à la bibliothèque d’Alma jusqu’au 9 septembre.

Tam Tam Jeudi soir

La soirée tout en musique a débuté sous les notes de l’artiste de la Côte-Nord Matiu. Celui qui chante en français et en innu revisite la vie dans la réserve où il a grandi. La nature et la réalité des Innus s’inscrivent également dans son œuvre.

La deuxième portion musicale de la soirée a été assurée par Wesli. L’artiste d’Haïti est le lauréat du JUNO de l’album de musique du monde de l’année 2019. L’auteur-compositeur-interprète et guitariste chante en créole, en français et en anglais. Il visite les univers blues, reggae et soul.

Les artistes et exposants ont pris place jeudi pour le lancement du festival Tam Tam Macadam à Alma.

Les artistes Kon-Fusion et King Abid seront en action, vendredi soir.

L’accès au site du festival Tam Tam Macadam est gratuit. Des macarons en vente au coût de 5 $ permettent aux festivaliers de contribuer au financement de l’événement. Annie-Claude Brisson

Tam Tam Jeudi soir