Ce genre de service pourrait être moins fréquent au Service de transport de Saguenay, et ce, pour une période indéterminée.

Faute de personnel, la STS coupe

Le manque de main-d’œuvre fait une nouvelle victime. La Société de transport de Saguenay (STS) annonce être forcée de réduire son offre de service en transport adapté. Dès vendredi, certains services adaptés seront diminués les soirs et les fins de semaine, et des impacts pourraient également se faire sentir lors des jours ouvrables.

Dans un communiqué, la STS explique sa décision en raison d’un manque d’effectifs qui affecte les fournisseurs de service en transport adapté. 

Malgré diverses tentatives, elle n’a pas trouvé les solutions pour être en mesure de répondre à toutes les demandes.

« Pour cette raison, c’est avec regret que nous sommes contraints de procéder à la diminution de certains services le vendredi soir et les fins de semaine, et ce, pour une durée indéterminée, a réagi le directeur général de la STS, Jean-Luc Roberge. De plus, afin de limiter les impacts sur semaine pour sa clientèle, la flexibilité et la collaboration de tous seront essentielles dans les heures de déplacements. »

Des remous

Cette nouvelle risque de provoquer certains remous auprès des utilisateurs concernés, mais la Société de transport de Saguenay a fait part de la situation aux principaux organismes touchés par les nouvelles mesures.

« Soyez assuré que la STS souhaite continuer à travailler de pair avec les partenaires impliqués pour trouver des solutions durables dans un contexte qui risque de sévir pendant encore de nombreuses années afin de minimiser les impacts sur cette clientèle vulnérable », a fait savoir le conseiller municipal et président de la STS, Marc Pettersen.

Selon les chiffres fournis par la STS, le service de transport adapté représente environ 850 déplacements par jour.