De plus en plus de bernaches sont aperçues sur les bord du Saguenay. Le froid et quelques inondations ont ralenti leur migration, selon la chargée de projet Mélanie Bouchard.

Familles et bernaches au rendez-vous à Saint-Fulgence

Le Festival de la bernache continue de battre son plein, à Saint-Fulgence, où de plus en plus d’oiseaux sont aperçus sur le bord du fjord de Saguenay. Plusieurs familles s’y sont rendues, samedi, et ont pu assister à différentes conférences et activités pour en apprendre davantage sur ces majestueuses oies sauvages.

Mélanie Bouchard, chargée de projet à la société de développement de l’Anse-aux-Foins, semblait très satisfaite du déroulement de l’événement, lorsqu’elle a rencontré Le Quotidien, sur place, samedi après-midi. C’est la première année qu’elle participe à l’organisation du festival, qui en est à sa 32e édition. 

Une foule de personnes sont venues, samedi, profiter du beau temps et des activités du Festival de la bernache.

Bricolage, conte immersif en forêt, conférence sur les oiseaux par Christine Fortin, la journée de samedi était très occupée en activités enrichissantes.

Les bernaches étaient elles aussi au rendez-vous, alors qu’il y en avait de plus en plus qui montraient le bout de leur bec. «Les premières oies blanches ont également été aperçues, vendredi. On commence à voir de plus en plus d’oiseaux», s’est réjouie la chargée de projet.

Le maire de Saint-Fulgence, Gilbert Simard, se dit très content du déroulement de l’événement et espère que les familles le rejoindront dimanche, pour la suite des activités.

Par chance, le Festival de la bernache est loin d’être terminé. La journée de dimanche regorge d’activités pour petits et grands. En plus des conférences sur le langage des oiseaux, du safari ornithologique et du marché d’artisans, les organisateurs ont ajouté à la programmation une conférence d’Eurêko sur l’aménagement d’une bande riveraine, un atelier de sculpture en terre d’argile en plus d’une conférence sur les oiseaux de proie. Ceux qui n’ont pas froid aux yeux pourront également participer à l’initiation au kayak de mer ou encore se balader sur le fjord en rabaska. Ces activités sont payantes et nécessitent de s’inscrire préalablement.

Le maire de Saint-Fulgence attend les participants en grand nombre, pour la dernière journée de l’événement. Gilbert Simard est convaincu que le beau temps amènera une foule de participants, dimanche.