Délices du Lac-Saint-Jean doublera les ventes de plusieurs produits en devenant un partenaire d’affaires des fermes Lufa. Sur la photo, Lisette Paré et Émilie Gaudreault présentent les pâtes de bleuet présentés dans des emballages compostables.
Délices du Lac-Saint-Jean doublera les ventes de plusieurs produits en devenant un partenaire d’affaires des fermes Lufa. Sur la photo, Lisette Paré et Émilie Gaudreault présentent les pâtes de bleuet présentés dans des emballages compostables.

Faire exploser les ventes avec les fermes Lufa

En ces temps de confinement, les livraisons de nourriture à domicile explosent, et les fermes Lufa, qui livrent plus de 20 000 paniers de légumes à domicile chaque semaine, peinent à répondre à la demande qui ne cesse de croître. Deux entreprises du Lac-Saint-Jean ont récemment réussi à s’insérer sur la liste de fournisseurs de la plus grosse épicerie en ligne au Québec, ce qui leur permettra de se faire connaître sur le marché montréalais tout en augmentant les ventes.

Mercredi matin dernier, Délices du Lac-Saint-Jean et Tournevent ont envoyé une première livraison conjointe de sept palettes aux fermes Lufa, à Montréal, question de coopérer pour mettre en marché des produits de la région.

Un exemple de panier livré chaque semaine par les fermes Lufa.

« C’est un très gros contrat pour nous », se réjouit Émilie Gaudreault, une des copropriétaires de l’entreprise d’Albanel. « Ce contrat m’a permis de garder 50 % de mon équipe de production en place au lieu de mettre la clé sous la porte », ajoute l’entrepreneure qui fait généralement 65 % de son chiffre d’affaires avec le tourisme.

Étant donné que la saison touristique semble en partie à l’eau et qu’il est impossible de prévoir quand il sera possible d’accueillir à nouveau des autobus de touristes étrangers, ce contrat est carrément salvateur, car il permettra de doubler les ventes de plusieurs produits.

Dans un premier temps, Tournevent distribuera les huiles de cameline et de canola, du chanvre, du lin et des lentilles. Une nouvelle qui réjouit Audrey Bouchard et Guillaume Dallaire, les deux copropriétaires.

« Ils ont commandé l’équivalent de la production que l’on faisait en un an pour les bleuets déshydratés et ceux enrobés de chocolat et même 1,5 fois ce que l’on produisait en un an pour les pâtes de bleuet », note l’entrepreneure.

En chiffres, ça représente 3500 sacs de bleuets déshydratés, 4800 sacs de bleuets enrobés de chocolat et 20 000 portions de pâtes de bleuet. « Pour une petite entreprise comme la nôtre, ça fait une énorme différence », ajoute Émilie Gaudreault.

Délices du Lac-Saint-Jean et Tournevent ont fait une livraison conjointe aux fermes Lufa, jeudi dernier.

« Nous étions trois entreprises similaires en proposition de produits et ils nous ont choisis à cause de nos emballages compostables et notre politique en développement durable », ajoute-t-elle. Un seul fournisseur par produit est retenu sur la plateforme en ligne de l’entreprise.

tournevent

Même son de cloche du côté de la ferme Tournevent, à Hébertville, qui a également réussi à devenir un des fournisseurs des fermes Lufa. « Ils ont tassé d’autres fournisseurs pour faire place à nos produits parce que les valeurs de nos entreprises concordent bien ensemble », soutient Guillaume Dallaire, le directeur des opérations de la ferme. Tournevent offrira donc ses huiles de canola et de cameline, ainsi que le chanvre décortiqué, le lin doré, les pois jaunes et les lentilles noires et vertes.

Délices du Lac-Saint-Jean et Tournevent ont fait une livraison conjointe aux fermes Lufa jeudi dernier.

Pour la première commande, trois palettes de produits ont été expédiées, mais les volumes devraient augmenter au fil du temps. « On mise beaucoup sur la récurrence », remarque Audrey Bouchard, la directrice générale, qui se réjouit d’avoir accès à un vaste réseau de clients qui partagent les mêmes valeurs. « Leur clientèle a les mêmes préoccupations écologiques que l’on a et ce sont des clients qui apprécient les produits locaux », dit-elle.

Débordée par les commandes à domicile pendant cette période de confinement dû à la COVID-19, la coordonnatrice des relations publiques des fermes Lufa, Rosa Moliner, confirme que le processus d’évaluation des nouveaux produits offerts sur la plateforme de vente en ligne de l’entreprise accorde beaucoup d’importance à la politique de développement durable des entreprises et les emballages y comptent pour beaucoup. Avec des emballages compostables, Délices du Lac-Saint-Jean et Tournevent ont su se démarquer de la compétition. « Idéalement, on préfère qu’il n’y ait pas d’emballage du tout, mais quand ce n’est pas possible, la meilleure alternative est les emballages compostables », dit-elle.

Le portail des fermes Lufa est la plus grosse épicerie en ligne au Québec, avec plus de 40 000 partenaires, dont 20 000 reçoivent des paniers hebdomadaires dans la grande région de Montréal, mais aussi en Outaouais, en Mauricie et dans la région de Québec.

Bouchard Artisan Bio, de Saint-Félicien, est un fournisseur des fermes Lufa depuis les tout débuts de la plateforme de vente en ligne. « C’est notre plus gros client à part le comptoir à la ferme », remarque Annie Bouchard, une des copropriétaires de l’entreprise. De plus, les fermes Lufa misent sur les circuits courts, qui diminuent le nombre d’intermédiaires entre le producteur et le client, ce qui augmente les bénéfices pour tout le monde dans la chaîne de valeur, ajoute-t-elle.

En ces temps de confinement, les gens sont de plus en plus nombreux à rechercher des produits locaux, créant un « beau » problème qui peine à répondre à la demande, remarque Audrey Bouchard. « Les gens se rendent compte de l’importance d’encourager des producteurs locaux pour favoriser l’autonomie alimentaire », dit-elle.

Confrontées à un énorme volume de demande et à un manque de main-d’œuvre, les fermes Lufa ont été forcées de limiter les clients à un seul panier de légumes par semaine. Les nouveaux abonnés doivent aussi patienter sur une liste d’attente.

Bleuets sauvages du Québec, La Normandinoise et Nutrinor sont aussi des fournisseurs des fermes Lufa.