Un incendie majeur qui a éclaté hier soir a complètement détruit le garage de l'entreprise Extrême Mécanique, situé au 2953 boulevard du Royaume, à Jonquière.

Extrême Mécanique en fumée

Un violent incendie qui a éclaté samedi soir a complètement détruit l'immeuble situé au 2953, boulevard du Royaume, à Jonquière. Le bâtiment était la place d'affaires de l'entreprise Extrême Mécanique, spécialisée dans la mécanique générale et haute performance. Heureusement, personne n'a été blessé.
Des citoyens ont communiqué avec le 911 vers 19h pour rapporter une explosion survenue à proximité de leur résidence. Quelques secondes plus tard, le bâtiment d'Extrême Mécanique était la proie des flammes. Au moment de notre arrivée sur les lieux, autour de 19h30, le brasier était impressionnant. Plusieurs pompiers s'affairaient à circonscrire le feu, lequel menaçait de se répandre à la bâtisse adjacente. Celle-ci abrite la compagnie Remac.
De nombreuses explosions ont retenti pendant l'intervention des sapeurs. Selon ce qu'il a été possible d'apprendre, des véhicules et des quantités importantes de carburant, de même que des bombonnes de gaz propane et des pneus se trouvaient à l'intérieur de l'édifice. Des témoins avec qui nous avons brièvement discuté ont également précisé que plusieurs engins de grande valeur venaient d'être entreposés dans l'immeuble, dont la construction remonte à plusieurs années. Nous avons croisé le propriétaire sur les lieux. Il n'était pas d'humeur à discuter avec la représentante du Progrès-Dimanche. Le visage ravagé par les larmes, il a indiqué qu'une grande partie de sa vie venait de partir en fumée.
Des citoyens dont la cour arrière donne sur les installations d'Extrême Mécanique ont observé le travail des pompiers, inquiets que les flammes ne gagnent leur propriété. Une dame a fait savoir qu'elle avait reçu l'ordre de se tenir prête à évacuer sa résidence. Ceci n'a pas été nécessaire, malgré le fait que des tisons virevoltaient dangereusement près de transformateurs et de fils électriques. Les services municipaux ont d'ailleurs interrompu le courant pendant l'intervention.