La plus belle vache de quatre ans de la 98e Expo agricole provenait de la ferme Lacnor de Saint-Bruno.

Expo agricole: du succès auprès des jeunes

L’Expo agricole de Chicoutimi a débuté et s’est terminée sous la pluie. Les quelques orages qui ont assombri la tenue de la 98e édition de cet événement n’empêchent pas les organisateurs de dresser un bilan positif de ce rendez-vous qui met en valeur le travail des agriculteurs.

Bon an mal an, l’Expo agricole attire entre 40 et 50 000 visiteurs à chacune de ses éditions. Même si le bilan officiel n’est pas encore définitif, le directeur général de l’événement, Louis-Joseph Jean, pouvait affirmer en fin d’après-midi, dimanche, que l’Expo 2018 allait se situer dans ces eaux, tout juste sous la barre des 50 000.

Faisant référence au temps chaud et aux orages des derniers jours, Louis-Joseph Jean lance avec un ton blagueur : « D’abord, je peux vous dire qu’on n’a jamais tenu l’exposition dans un climat tropical. Il y a eu une assistance assez remarquable. »

Les organisateurs de l’Expo dressent un bilan positif de l’événement, qui devrait avoir attiré entre 40 et 50 000 visiteurs

Un début plus lent a été compensé par des visiteurs plus nombreux pendant la fin de semaine. « Les gens ont attendu le dimanche avant de venir. C’est un cadeau cet après-midi. On ne s’attendait pas à ça », explique M. Jean.

Succès auprès des jeunes
Le succès de l’Expo agricole n’est pas seulement une question de chiffres, pour son directeur général. L’organisme que Louis-Joseph Jean dirige a aussi pour mission de sensibiliser la population aux différents aspects du métier d’agriculteur. « Les enfants sont tellement anxieux et contents de venir nous voir, qu’on est assuré du succès. Pour eux, c’est formateur, c’est instructif », dit-il, en citant le kiosque de l’observation de l’oeuf comme une nouveauté ayant connu beaucoup de succès. Les enfants ont pu constater qu’il faut beaucoup de travail et de soins pour l’obtention d’un produit de qualité.

Louis-Joseph Jean déplore cependant les travaux de voirie qui avaient lieu à quelques pas de là, et qui compliquaient le stationnement. « Ça n’avait pas de bon sens, mais qu’est-ce que vous voulez, on doit composer avec ça. Mais si on fait le bilan de toute la semaine, on a été vraiment chanceux. »

Bientôt 100 ans
L’Expo agricole fêtera bientôt son 100e anniversaire. Son directeur général, qui a 87 ans, espère être encore là quand l’organisation fêtera son centenaire, même s’il concède qu’il devra peut-être réduire un peu son niveau d’implication.

« Je suis encore émerveillé de pouvoir organiser cet événement-là. Je suis un passionné, déterminé. »