EURÊKO lance une fiducie de conservation dans la région

L'organisme EURÊKO ! a lancé au début du mois de février la Fiducie de conservation EURÊKO ! (FCE), un outil qui sera utilisé pour assurer la conservation perpétuelle des milieux naturels, de leur biodiversité et des processus naturels un peu partout sur le territoire du Saguenay-Lac-Saint-Jean.
Avec la FCE, l'organisme espère éduquer la population sur la nécessité de conserver des espaces naturels. « La disparition des habitats représente une des principales causes de la baisse des populations des espèces sauvages, lesquelles baisses peuvent atteindre jusqu'à 70 % des effectifs d'une espèce, dans certains cas », peut-on lire dans un communiqué de presse.
La fiducie permettra de soustraire au marché de l'immobilier plusieurs terrains, qui bénéficieront d'une protection perpétuelle et intouchable, affirme EURÊKO ! . Aucun promoteur ne pourra réaliser de projets aux endroits qui ont été acquis par la FCE.
Les terrains acquis seront gérés selon un certain nombre de critères, notamment concernant le caractère éducatif, social (en créant un accès au public, par exemple), récréatif et sportif (observation de la faune et la flore, marche, escalade) et scientifique.
Par ailleurs, en plus de sa mission d'éducation et de conservation, la fiducie souhaite offrir ses services aux promoteurs de projet de développement. « Tout promoteur dont le projet détruit un milieu humide doit, en vertu des exigences gouvernementales, doit présenter un plan de mesures de compensation qui vise la protection d'un autre milieu humide. Au cours des prochains mois, la FCE va créer une banque de milieux humides qu'elle pourra proposer aux promoteurs qui doivent réaliser un tel plan, ce qui devrait leur faciliter la tâche en accélérant le choix du milieu humide où se fera la compensation », explique l'organisme.
La FCE pourra également représenter les promoteurs auprès des autorités pour les questions touchant aux mesures de compensation, mettre en oeuvre les mesures de compensation exigées et aménager les infrastructures requises, entre autres.