Être payé pour étudier au DEP en soudage-montage

Alors que les besoins de main-d’œuvre sont plus que criants dans plusieurs domaines, le Centre de formation professionnelle (CFP) du Pays-des-Bleuets tente de freiner l’hémorragie en lançant un nouveau programme.

L’établissement de formation professionnelle de Dolbeau-Mistassini offrira un nouveau DEP en soudage-montage développé selon le modèle DUAL à compter du 9 avril.

Ce type de formation a fait ses preuves en Allemagne, et ce, depuis près de 150 ans. Au Québec, il a été couronné de succès en Beauce, une région souvent comparée au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Le nouveau programme élaboré à Dolbeau-Mistassini dépasse largement l’alternance travail-études en s’approchant de la parité entre les deux milieux. 805 heures, sur une formation de 1800 heures, se dérouleront en entreprise, ce qui représente 45 % du programme d’études. Ainsi, les étudiants sont considérés comme des employés durant les huit séquences de stage en entreprise. Ils recevront un salaire correspondant à un taux horaire de 15 $. Les cinquante-trois semaines de formation permettront d’obtenir une rémunération de près de 12 000 $. Ce qui est une autre mesure incitative du programme. De plus, combiné à un soutien financier supplémentaire, cela permettra aux étudiants de se consacrer à leurs études.

Le travail réalisé pour adapter le programme initial a été énorme. Les enseignants en formation professionnelle se sont assuré de la bonne répartition de l’enseignement entre le CFP et les entreprises. Ainsi, les notions de base seront transmises au CFP alors que les portions pratiques trouveront leur place dans les ateliers. Lors des séquences de stage, les enseignants visiteront les milieux professionnels en plus d’offrir un support et des conseils aux entrepreneurs.

L’implantation du système DUAL est impensable sans une bonne collaboration des entrepreneurs du milieu. Ainsi, dix entreprises s’impliqueront avec la première cohorte. Pour Rémi Harvey, copropriétaire et directeur général de DESCO, c’est l’occasion de former de la main-d’œuvre qui se fait de plus en plus rare et d’assurer une bonne rétention. C’est également la possibilité d’offrir une formation à ses propres employés sans qu’ils quittent totalement l’entreprise. 

Le CFP du Pays-des-Bleuets est le premier établissement de formation professionnelle de la région à se tourner vers le modèle DUAL. Ce type de formation novatrice pourrait prendra place dans d’autres programmes. Selon la présidente de la Commission scolaire, Brigitte Gagné, les formations en lien avec le domaine forestier pourraient se prêter à ce nouveau modèle d’enseignement. Entre-temps, le CFP du Pays-des-Bleuets espère accueillir entre quinze et vingt étudiants au programme de soudage-montage.

Le CFP du Pays-des-Bleuets lance un nouveau programme de soudage-montage développé selon le modèle DUAL. Présents sur la photo, Patrice Boivin, directeur du CFP du Pays-des-Bleuets, François Ouellet, enseignant au DEP de soudage-montage, et Rémi Harvey, de l’entreprise DESCO