Éric Gauthier

Éric Gauthier dans le camp Laforest pour au moins un an

Résolution du conseil d’administration de l’Office municipal d’habitation (OMH) de Saguenay en main, le directeur général, Éric Gauthier, s’apprête à entrer en fonction comme directeur du bureau de circonscription de la députée de Chicoutimi, Andrée Laforest.

Le document lui permet de bénéficier d’un congé sans solde d’un an. S’il désire poursuivre son implication auprès de la ministre élue sous la bannière de la Coalition Avenir Québec (CAQ), il devra soumettre une demande de prolongation au C.A. de l’organisme.

«Dans mon contrat, j’ai droit à une année de sans solde pour chaque tranche de cinq ans d’ancienneté. Si j’en veux une autre, le conseil d’administration devra me l’accorder. Ça, c’est si je décide de le demander», a expliqué Éric Gauthier, au cours d’un entretien téléphonique.

L’ancien directeur des affaires corporatives chez Promotion Saguenay et ex-président du C.A. de la Société de gestion de la zone portuaire de Chicoutimi n’a pas voulu fournir de détails au sujet des approches faites envers lui par l’équipe d’Andrée Laforest, lesquelles ont mené à son embauche. Bien qu’il ait accepté de répondre aux questions du Quotidien, il a confié avoir reçu la consigne de la direction des communications du parti, à Montréal, de ne pas accorder d’entrevues. Cela dit, Éric Gauthier juge important d’entretenir des liens avec la presse régionale, puisque les relations médias compteront aussi parmi ses nouvelles fonctions.

Éric Gauthier dit avoir été attiré par la chance d’oeuvrer en politique. Comme directeur du bureau de Chicoutimi, il aura également à piloter des dossiers régionaux puisque Andrée Laforest a été nommée ministre responsable du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

«C’est un défi immense et j’ai très hâte de commencer. Ça me stimule. Ce sera un excellent défi à relever. Mon objectif est de servir la ministre et la région», pointe-t-il.

Relations avec Josée Néron

Quant à ses relations avec la mairesse Josée Néron, Éric Gauthier, qui était proche de l’administration de Jean Tremblay, croit que ses associations antérieures ne nuiront pas au travail et à l’avancement des dossiers.

«Je ne vais pas là pour faire de la politique active, j’y vais pour servir. J’ai eu de très bonnes relations avec Mme Néron concernant des dossiers de l’OMH au cours de la dernière année. Je ne vois pas ça comme un problème. Il faut que les dossiers avancent», enchaîne Éric Gauthier, qui devra prochainement embaucher du personnel de soutien et un attaché de presse. Le choix de l’emplacement du bureau d’Andrée Laforest n’est pas encore arrêté, mais on sait déjà que le centre-ville de Chicoutimi n’a pas été privilégié.   

Intérim

À l’OMH, c’est le bras droit d’Éric Gauthier, Me Adam Boivin, qui prendra la barre de l’organisme pour au moins la prochaine année. Cette décision a été prise lors de l’assemblée du C.A. de mardi. Le poste régulier de l’avocat Adam Boivin, qui détient aussi un MBA, est directeur des ressources humaines et des affaires juridiques.