Les résidants de la Villa Chicoutimi sont aux prises avec une épidémie de gastro-entérite.

Épidémie de gastro à la Villa Chicoutimi

Les résidants de la Villa Chicoutimi Chartwell sont aux prises avec la gastro-entérite. Des mesures pour minimiser la propagation ont été mises en place et l’état des résidants s’améliore au fil des jours.

Plusieurs résidants ont été touchés par la gastro durant les Fêtes et les visites ont dû être restreintes. Joint par Le Progrès cette semaine, la direction des résidences Chartwell a confirmé être en communication avec la Santé publique, au cas où la situation se détériorait. Toutefois, la chef des communications, Alya Niang, a assuré que l’état des résidants s’est nettement amélioré au cours des dernières heures. 

« D’autres efforts ont été entrepris pour assurer le confort des résidants non atteints, tandis que les visiteurs sont limités. Les efforts pour minimiser la propagation ont été couronnés de succès et les résidants affectés s’améliorent. Nous espérons ne plus être en épidémie sous peu », a affirmé Mme Niang.

Les contacts entre les résidants affectés et ceux qui se portent bien ont également été limités.

« Toutes les précautions sont prises pour soutenir les personnes affectées et les garder séparées de celles non affectées pour minimiser la propagation du virus », a précisé la responsable des communications. 

Affluence normale dans les urgences

Par ailleurs, la situation est sous contrôle dans les différentes urgences de la région. Le responsable des communications du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Jean-François Saint-Gelais, a mentionné, dans un échange de courriels, que l’affluence était jugée normale dans les différentes urgences.