Le Quotidien
Saïd Akjour a échappé de peu à la mort. Il a songé à déménager, mais a constaté que sa place était ici. «J’ai subi l’horreur, mais je suis encore plus fort aujourd’hui», dit-il.
Saïd Akjour a échappé de peu à la mort. Il a songé à déménager, mais a constaté que sa place était ici. «J’ai subi l’horreur, mais je suis encore plus fort aujourd’hui», dit-il.

Entre larmes et espoir lors des témoignages sur la Grande Mosquée

Isabelle Mathieu
Isabelle Mathieu
Le Soleil
Au moins 16 survivants et proches des victimes de la tuerie à la Grande Mosquée défileront devant le juge François Huot cette semaine pour expliquer les ravages faits dans leur vie par le tireur Alexandre Bissonnette. Larmes, rage, espoir et douleur s’entremêlent. Le recueillement dans la salle d’audience est total. Le meurtrier écoute les récits sans broncher, sauf une crise de larmes après la pause du dîner. Voici les premiers témoignages.