Entente entre Roberval et ses pompiers

Mariane Guay
Le Quotidien
Une nouvelle entente salariale et de nouvelles conditions de travail entre la Ville de Roberval et l’Association des pompiers de Roberval ont été signées, jeudi, dans les locaux de la caserne. L’entente sera effective à compter du 1er janvier 2020 pour une durée de cinq ans.

Selon un communiqué de presse émis par la Ville de Roberval, des modifications ont été apportées à la procédure de règlement des litiges. Ces modifications favoriseront la résolution des problèmes. Les deux parties se sont également entendues afin d’ajouter une rémunération durant la formation des nouveaux pompiers, plutôt qu’à la fin.

L’entente prévoit une augmentation salariale annuelle de 2 %. L’augmentation pour la prime de garde sera quant à elle de 0,5 % par année. De plus, le communiqué fait état d’un rattrapage salarial pour le travail en caserne, afin de rejoindre le taux horaire des pompiers en intervention en 2024.

« Pour nous, il était impératif de continuer à offrir à la population des services de qualité tout en assurant la sécurité et le bien-être de nos équipiers. C’est dans cet esprit que nous avons participé aux négociations de bonne foi afin de trouver des compromis acceptables au bénéfice de tous. Les négociations se sont déroulées dans une ambiance d’ouverture d’esprit de la part des deux parties », a souligné le président de l’Association des pompiers du Service de sécurité incendie de la Ville de Roberval, Mike Boily.

De son côté, le maire de Roberval, Sabin Côté, a tenu à féliciter les membres de négociations pour leur travail et les décisions rendues.