En juin, le chercheur Sébastien Dufresne s’est déplacé en Chine en compagnie d’une délégation de l’UQAC. Ses intérêts de recherche visent à identifier quelle est l’approche de réadaptation la plus efficace pour traiter les déficiences.
En juin, le chercheur Sébastien Dufresne s’est déplacé en Chine en compagnie d’une délégation de l’UQAC. Ses intérêts de recherche visent à identifier quelle est l’approche de réadaptation la plus efficace pour traiter les déficiences.

Entente entre l'UQAC et la Chine: un 1er partenariat en santé

Mélanie Côté
Mélanie Côté
Le Quotidien
Pour la première fois dans son histoire, un partenariat de recherche en santé entre l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) et la Chine a pris forme au cours des derniers mois. Le professeur Sébastien S. Dufresne, du département des sciences de la santé, est allé à la recherche de partenaires pour hausser l’efficacité des traitements de réadaptation sur la santé physique et la qualité de vie des patients atteints de cancer et devant subir de la chimiothérapie.