Engagement renouvelé

Les religieux et religieuses du Saguenay-Lac-Saint-Jean ont renouvelé leurs voeux publiquement, hier matin, lors d'une célébration eucharistique présidée par l'évêque André Rivest, à la cathédrale de Chicoutimi. Pas moins de 250 personnes ont assisté à la messe.
La célébration avait été organisée à l'occasion de la Journée mondiale de la Vie consacrée. Une centaine de religieux représentant les 20 communautés présentes dans la région ont assisté à la messe, en plus des paroissiens.
«Cette célébration spéciale, qui a lieu une fois par année, permet aux membres des différentes communautés religieuses de renouveler leur engagement et de célébrer la Vie consacrée. C'est agréable, car cette célébration permet aussi aux paroissiens de voir nos religieuses et nos frères, qu'on ne voit plus beaucoup», a indiqué Mgr Rivest, lors d'une entrevue accordée au Quotidien.
En cette fête de la présentation de Jésus au temple, chacune des congrégations religieuses était présentée de façon particulière. Mgr Rivest était d'ailleurs ravi de présenter des membres des communautés dites nouvelles, soit celle de la Fraternité monastique du coeur de Jésus et celle de Myriam Beth'léhem. Ces deux communautés ont été créées il y a seulement quelques décennies dans la région.
«Je suis content. Une centaine de religieuses sont venues poser ce geste significatif qui est de renouveler leurs voeux. Il s'agit toujours d'une célébration unique», a indiqué l'évêque du Diocèse de Chicoutimi.
Pèlerinage
Les gens présents à la messe ont également pu admirer l'icône de la Vierge Immaculée Conception. Cette icône, qui est une réplique réduite de la peinture placée au-dessus de l'autel de la cathédrale Notre-Dame de Québec, est porteuse d'un message d'invitation appelant tous ceux qui le désirent à franchir la Porte Sainte de Québec. En effet, un pèlerinage sera organisé les 7 et 8 août prochains, histoire de célébrer les 350 ans de la Porte Sainte de Québec.
Le Diocèse de Chicoutimi organisera le voyage, qui s'adresse à tous. Les inscriptions débuteront en mars.
«Nous avons choisi d'y aller les 7 et 8 août, parce que c'est à ce moment, en 1878, que le premier évêque Dominique Racine a pris en charge le Diocèse de Chicoutimi», a indiqué Mgr Rivest.
Soulignons qu'au Saguenay-Lac-Saint-Jean, on dénombre actuellement 365 religieuses regroupées en 10 communautés différentes, 19 frères répartis en trois congrégations et 25 pères, en sept communautés.