Enfants autistes de la Commission scolaire De La Jonquière: Gaudreault suit le dossier

Le député péquiste de Jonquière, Sylvain Gaudreault, a rencontré des parents d’enfants autistes de la Commission scolaire De La Jonquière, vendredi. Il entend suivre le dossier de près, mais préfère attendre la rencontre entre les parents et le syndicat avant de poser des actions concrètes.

Les parents dénoncent le mode d’attribution des postes au sein de la commission scolaire. Selon eux, le fait que le personnel puisse changer de poste chaque année enlève la stabilité dont les enfants ont besoin. Cette situation avait été dénoncée dans Le Progrès, il y a deux semaines, puis lors du conseil des commissaires, mardi soir.

« Nous avons eu une très bonne rencontre. Les deux mères m’ont fait part de leur quotidien et de leur réalité à l’école. Je les ai beaucoup écoutées et j’ai pris l’engagement de suivre le dossier de près. Il s’agissait d’un premier contact et j’ai été sensibilisé à la situation », a expliqué le député, lors d’un entretien avec Le Progrès, ajoutant que cette situation touchait aussi les élèves handicapés et les élèves en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage.

Sylvain Gaudreault explique qu’il ne veut pas se mêler de la gestion interne de la commission scolaire, mais qu’il ira aux informations pour suivre le dossier. C’est pourquoi il n’y a pas d’actions prévues à court terme à l’Assemblée nationale.

Rencontre satisfaisante

L’une des mères concernées, Mélanie Minier, s’est dite très satisfaite de la rencontre qu’elle a eue avec le député.

« C’est une personne extraordinaire. Il connaissait bien le dossier et comprend bien le problème. Il nous a demandé de le tenir au courant et on va y aller par étape », s’est réjouie Mme Minier, qui attend maintenant de fixer la date de la rencontre avec le syndicat et sa présidente Nicole Émond, rendez-vous qui a été planifié au conseil des commissaires.