Yves Laflamme, président de l’APTS (santé), Nicole Émond, de la CSQ (éducation), Marie-Ève Bouchard, du MÉPAC (communautaire), et Engelbert Cottenoir, président de la CSN de la région, ont pris la parole devant les médias. ­

Encore plusieurs luttes à mener pour les travailleurs communautaires

Syndicats et organismes communautaires ont profité de la Fête internationale des travailleurs et travailleuses, mercredi, pour rappeler les luttes à mener pour améliorer les conditions des travailleurs québécois.

Une conférence de presse a été tenue sous la thématique « Pour le Québec qu’on veut ». Les besoins criants du marché du travail, comme le salaire minimum à 15 $/h, les mesures concrètes pour réparer les dommages causés par les compressions budgétaires des années précédentes et des mesures urgentes à mettre en place pour améliorer la rétention de la main-d’œuvre ont été élaborés.

La lutte aux changements climatiques et aux paradis fiscaux faisaient également partie des discussions.

Une soirée était organisée où tous les membres des syndicats et des organismes communautaires présents pouvaient échanger sur les différents enjeux qui touchaient au marché du travail. Elle se tenait mercredi soir, à la Microbrasserie du Lac, à Alma.