Les citoyens sont encore nombreux à profiter des températures douces. Même les enfants osent encore se mouiller dans les jeux d'eau de la Place du Citoyen.

Encore du temps doux au mois d'octobre

Environnement Canada ne surprendra personne en annonçant que septembre a été de deux à trois degrés plus chaud que la normale saisonnière.
Ce temps doux a affecté tout le Québec situé au sud d'une ligne imaginaire partant de la Baie-James jusqu'en Gaspésie, incluant le Saguenay-Lac-Saint-Jean.
Selon les météorologues Robert Michaud et Marie-Ève Giguère, il s'agit d'une suite de la tendance enregistrée en août, du moins, jusqu'à l'équinoxe d'automne.
En effet, on note que les températures ont été de six à huit degrés au-dessus des normales au début de septembre, mais ont fléchi abruptement le 22, diminuant l'anomalie douce du mois.
Autre fait marquant, l'absence de précipitations dans l'extrême nord et au sud de la province, notamment au Nunavik et tout le secteur allant de la Haute-Gatineau jusqu'en Estrie, où les précipitations ont été inférieures de 25 à 50% de la normale.
Pas de temps violent
Septembre se démarque aussi par l'absence de temps violent, alors que les forts orages sont habituellement notre lot jusqu'à la fin du mois, sauf la nuit du 11 septembre où un front froid qui a traversé de Montréal au Saguenay a généré des orages qui ont brisé de nombreux arbres. Le 21, de la grêle de petite taille a surpris les gens à Baie-Comeau.
Environnement Canada prévoit également des températures douces en octobre, mais ne voit aucune tendance pour ce qui est des précipitations.