En marche pour le fjord

Plus de 300 personnes ont marché pour la protection du fjord du Saguenay, samedi, à Chicoutimi. L’événement avait été organisé en marge du mouvement La planète s’invite au Parlement, tenu un peu partout au Québec. Le mouvement vise à sensibiliser la population aux questions environnementales et à faire bouger les élus.

Les participants étaient attendus sur le coup de 13h, sur la rue du Havre, dans le centre-ville de Chicoutimi. Quelques centaines de personnes ont répondu à l’appel de la jeune Coalition pour la protection et l’intégrité du fjord, formée pour interpeller les élus sur les enjeux tels que le développement industriel aux abords de la rivière Saguenay. «Non à un 3e port», «Nous sommes dans le même bateau» et «J'aime mon fjord» étaient quelques-uns des slogans visibles sur les pancartes. 

Plusieurs marches se tiennent sur le territoire québécois, samedi en après-midi, dans le cadre du mouvement La planète s’invite au Parlement, un mouvement qui a fait beaucoup jaser cette semaine, lors du lancement du Pacte pour la transition. 

Reconnaître que l’urgence climatique et la protection de la biodiversité sont les plus grands défis de notre époque et sensibiliser l’ensemble de la population à ce sujet; développer un plan climatique qui respecte les cibles exigées par le GIEC, c’est-à-dire réduire les émissions de GES d’au moins 45 % d’ici 2030 (par rapport au niveau de 2010) et les éliminer complètement d’ici 2050; interdire tout nouveau projet d’exploration ou d’exploitation des hydrocarbures, et mettre un terme à toutes les subventions directes ou indirectes aux combustibles fossiles font partie des objectifs du collectif.