En bref

Effarouchement des oies des neiges

L’Union des producteurs agricoles (UPA) vient de lancer son opération d’effarouchement des grandes oies des neiges sur les terres agricoles du Saguenay­–Lac-Saint-Jean. 

La grande oie des neiges, en quête de nourriture lors de sa migration, utilise les terres agricoles comme prairie, ce qui cause des ravages et des pertes importantes pour l’agriculture.

Les producteurs doivent donc utiliser différents moyens pour limiter les dégâts. Le moyen qui s’avère le plus efficace et le moins dommageable pour l’oie est l’effarouchement, qui consiste tout simplement à faire peur aux oies. Les oies partent donc vers d’autres prairies, où elles ne détruisent pas les terres. 

Dix effaroucheurs sont dépêchés dans les champs et sont en action jusqu’au 31 mai. 

VOL DE VOITURE À CHICOUTIMI 

(Myriam Arsenault) – Un vol de voiture a donné lieu à un certain déploiement policier, dimanche soir. 

La voiture a été retrouvée, grâce à son système de localisation, mais le voleur a pris la fuite. Les agents du service de police de Saguenay (SPS) ont reçu l’appel d’un citoyen de Chicoutimi-Nord, à 23 h 10, qui dénonçait le vol de son automobile. 

Puisque le plaignant avait le système de localisation OnStar, les policiers ont pu retracer l’emplacement du véhicule. Le voleur était toujours à bord de la voiture à l’arrivée des autorités. 

Il a pris la fuite à pied et les officiers ont perdu sa trace. Après avoir effectué une battue du secteur, entre les rues des Roitelets et des Hiboux, les policiers n’avaient toujours pas d’indices. Denis Harvey, lieutenant du service de police de Saguenay, a indiqué dans un message enregistré qu’il avait confiance qu’ils allaient retrouver l’identité du criminel. 

« Il s’est arrêté mettre un peu d’essence dans un dépanneur qui était muni de caméras », a-t-il continué. L’enquête se poursuit.

+

SYLVIE DESGROSEILLIERS INVITÉE DES FINISSANTS DU COLLÈGE D'ALMA

(Annie-Claude Brisson) – Les finissants en Techniques professionnelles de musique et chanson du Collège d’Alma marqueront la fin de leur parcours scolaire collégial lors d’un concert de fin d’année. 

L’événement musical de mardi soir qui se tiendra au centre social du Collège d’Alma mettra également en vedette la chanteuse Sylvie Desgroseilliers. 

L’artiste invitée, qui a débuté sa carrière professionnelle en 1998, assurera la première partie du spectacle en présentant un hommage à Aretha Franklin avec l’ensemble vocal Jazz du Collège d’Alma. En plus de participer au spectacle des finissants, elle offrira un atelier-conférence, plus tôt en journée à 12 h 30, au Département de musique du Collège d’Alma. 

Les finissants présenteront, lors du spectacle qui marque l’aboutissement de trois années de travail, un répertoire éclaté allant « du jazz au funk, en passant par la musique populaire et les musiques du monde ». 

L’événement attendu permettra de souligner la fin des études collégiales des étudiants Edward Asselin, Alex Guibord-Nadeau, Jean-Denis Maltais, Étienne Martin, Julien Théberge et Simon-Pierre Vaillancourt. 

Une formule de 12 musiciens charmera les spectateurs alors que la direction musicale sera assurée par l’enseignant en Musique, Marc Bonneau.

Le coût de l’admission au concert des finissants du Département de musique est de 5 $. L’événement aura lieu le mardi 7 mai au centre social du Collège d’Alma, dès 19 h 30.

+

DES BARRAGE POUR LA CROIX-ROUGE JEUDI

(Myriam Arsenault) – Les bénévoles de la Croix-Rouge vous invitent à sortir votre change, jeudi, lors de leur grande collecte pour soutenir les sinistrés de la région.

Ils se placeront à diverses intersections des arrondissements de Chicoutimi et La Baie avec des barrages routiers, entre 7h à 15h.

Avec cet argent, la Croix-Rouge veut continuer sa mission d’aider les sinistrés immédiatement après une tragédie. À la suite d’un incendie, par exemple, l’organisme apporte une aide d’urgence qui sert à couvrir tous les besoins essentiels tels que l’alimentation, l’hébergement, l’habillement, durant les trois premiers jours suivant l’incident. Cela donne aux sinistrés un moment de répit bien mérité. 

La Croix-Rouge agit en complémentarité avec d’autres organismes et les assureurs.