En bref

Le restaurant Chez Georges, de la rue Racine, à Chicoutimi, a souligné sa réouverture officielle mercredi à la suite des importantes rénovations effectuées l’été dernier, lors d’un 5 à 7 organisé pour les clients et amis de l’établissement.

Environ 150 à 200 personnes se sont rendues sur place afin de constater les importants changements apportés au restaurant ouvert en 1960 par feu Georges Abraham.

En entrevue, Jean-François Abraham, l’un des deux actionnaires de l’entreprise, a mentionné que la remise à neuf du restaurant a nécessité un investissement de 2 M$ rendu nécessaire pour la reconstruction complète de l’ancienne partie. 

« Nous avions une grande superficie qui incluait une vieille partie. Si je voulais rapetisser la surface de restaurant, ça aurait coûté trop cher », explique-t-il.

L’un des défis à relever consistait, selon lui, à réaliser une rénovation importante tout en conservant l’esprit passé du restaurant. La conservation des banquettes, des salles fermées et du bar s’est inscrite dans le projet.

Tel qu’annoncé l’été dernier par les actionnaires, Jean-François Abraham et Charles Boudreault, à la suite de la découverte d’une publicité murale de la compagnie de cigarettes Winchester pendant les travaux de démolition de l’ancienne partie, les propriétaires ont rappelé la présence de l’affiche sur un tableau exposé dans la salle à manger.

L’homme d’affaires Robert Abraham a également mis en valeur d’anciens menus abandonnés pendant des années derrière certains équipements. On y apprend que le plat le plus dispendieux à une certaine époque était le « rib steak » offert avec accompagnement au prix « faramineux » de 1,95 $.

Sur un autre plan, Chez Georges a décidé de s’impliquer auprès des œuvres de la Fondation Mgr Léonce Bouchard en accordant un don de 1 $ à l’organisme pour chaque spaghetti vendu pendant le mois de décembre. Le fournisseur Collabor se joint à l’initiative en s’engageant à remettre la même somme. 

La fondation soutient les œuvres de la Soupe populaire, de l’Atelier de récupération Saint-Jopeph, du comptoir vestimentaire Les Fringues et de la Maison d’accueil des sans-abri de Chicoutimi.

+

VOL DANS UNE ANIMALERIE D'ALMA

(Pascal Girard) — Un vol a été commis à l’animalerie Lamifidel de l’avenue du Pont Sud à Alma. 

Sur recommandation des policiers de la Sûreté du Québec, peu d’informations peuvent être publiées. 

Les policiers estiment avoir assez de détails pour pouvoir mettre la main au collet du suspect. C’est une employée qui a constaté l’état des lieux en entrant au travail mercredi matin. 

Le saccage s’est limité aux bureaux et aucun animal n’a été blessé.

+

LANCEMENT D'UN CALENDRIER DE L'AVENT

(Annie-Claude Brisson)  — La Chambre de commerce et d’industrie Lac-Saint-Jean-Est lance une toute nouvelle initiative afin de mettre en valeur les entrepreneurs jeannois en plus de permettre aux clients d’économiser à l’approche des Fêtes. Le Calendrier de l’Avent mettra en lumière quotidiennement, à compter du 1er décembre, des promotions d’entreprises locales.

Après avoir présenté un défi d’achat local, il y a quelques années, le comité commercial de la CCI Lac-Saint-Jean-Est s’est tournée vers cette idée, déjà bien connue du public, qu’est le calendrier de l’Avent. 

« On désirait rappeler aux gens l’importance d’encourager les entreprises d’ici. On souhaitait une idée qui ne demandait pas trop de temps aux entrepreneurs qui sont débordés à ce moment de l’année », explique la directrice générale de la Chambre de commerce et d’industrie Lac-Saint-Jean-Est, Kathleen Voyer. 

Le Calendrier de l’Avent présentera chaque jour, du 1er au 24 décembre, une promotion d’une entreprise membre de la CCI. L’offre sera valide uniquement pendant cette journée.

La directrice générale Kathleen Voyer avoue être agréablement surprise devant la diversité des promotions à venir. Des entreprises de tourisme, d’hébergement et de produits participent au projet. 

Les promotions uniques seront dévoilées chaque matin. Les 24 administrateurs de la CCI Lac-Saint-Jean-Est s’engagent également à parrainer les diverses promotions en les partageant.