Emplois: le plus bas taux d’activité en dix ans

Le Saguenay-Lac-Saint-Jean affiche son plus bas taux de chômage en 10 ans, mais il inscrit également son plus bas taux d’activité de la décennie et un taux d’emplois à la baisse.

L’Institut de la statistique du Québec a publié son Annuaire québécois des statistiques du travail, un portrait des principaux indicateurs du marché et des conditions de travail qui se concentre sur les années 2008 à 2018.

Les données compilées révèlent un taux de chômage qui a diminué de 2,6 % au Saguenay-Lac-Saint-Jean au cours de la dernière décennie. En 2008, le taux de chômage était de 8,7 %. En 2018, il atteignait 6,1 %, son plus bas taux enregistré dans la région en 10 ans.

L’étude souligne toutefois également que le taux d’activité a baissé de 2,8 % en 10 ans au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Entre 2008 et 2018, il est passé de 60,2 % à 57,4 %, son plus bas taux en 10 ans. Les plus hauts taux d’activité de la dernière décennie ont été atteints en 2012 et en 2014 avec 60,7 %.

Au Québec, le taux d’activité a subi une variation de -1 %, passant de 65,6 % en 2008 à 64,6 % en 2018.

Le nombre d’emplois a lui aussi subi une baisse dans la région au cours des dix dernières années. En 2008, 125 300 emplois étaient répertoriés. En 2018, le nombre d’emplois avait chuté à 124 100, soit une diminution de 1200 emplois, ce qui représente une variation négative de -1,0 %. Seules les régions administratives de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine (-3,9 %) et du Bas-Saint-Laurent (-4,2 %) ont également enregistré des taux de variation négatifs au cours des dix dernières années. Ces derniers sont toutefois beaucoup plus marqués qu’au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Pour l’ensemble de la province, le nombre d’emplois est passé de 3 882 700 à 4 262 200 en 10 ans, soit une variation positive de 9,8 %.

Le taux d’emploi est pour sa part passé de 54,9 % en 2008 à 53,9 % en 2018, une variation négative de -1,0 %. Le taux est similaire à ceux enregistrés dans les Laurentides (-0,9 %), dans Lanaudière (-0,8 %) ainsi qu’en Mauricie (-0,8 %). Pour l’ensemble de la province, le taux d’emploi a augmenté de 0,2 % entre 2008 et 2018, passant de 60,8 % à 61 %.

Entre 2007 et 2017, la répartition des emplois entre hommes et femmes a légèrement changé. En 2007, 56 700 emplois (45,3 %) étaient occupés par des femmes, et 68 600 (54,7 %) l’étaient par des hommes.

En 2017, 59 300 postes étaient détenus par des femmes (47,8 %) et 64 800 l’étaient par des hommes (52,2 %).