L'embarquement des cabanes à pêche sur la baie des Ha ! Ha ! commençait jeudi matin pour le secteur de l'Anse-à-Benjamin. Pour le secteur Grande-Baie, l'embarquement se fait à partir de vendredi.

Embarquement à L'Anse-à-Benjamin: les pêcheurs font preuve de patience

L'embarquement des cabanes à pêche commençait jeudi matin pour le secteur de l'Anse-à-Benjamin, sur la baie des Ha ! Ha !, mais les pêcheurs ont dû faire preuve de patience. La pesée des cabanes a en effet ralenti le processus. Toutefois, même après avoir passé la journée à attendre, la plupart des amateurs ont gardé le sourire et la bonne humeur.
Plusieurs personnes ont fait peser leur cabane à pêche, jeudi.
Vers 15 h, lors du passage du Quotidien, plusieurs personnes attendaient encore la pesée de leur cabane. La majorité d'entre elles étaient arrivées très tôt le matin.
« Je suis arrivé au début, à 8 h, mentionne le pêcheur Stéphane Ouellet. Ça ne va pas très vite. Je crois qu'il y a eu des problèmes parce qu'il y avait un peu trop de neige sur le site. Ça me dérange un peu, car c'est la pesée qui retarde le plus. »
C'était la première fois que le système de pesée avait lieu. La Ville espère ainsi être éventuellement en mesure de permettre aux cabanes les plus légères d'embarquer en premier sur les glaces. Ce n'était pas obligatoire pour cette fois, mais devrait l'être pour les prochaines années. 
« Ç'a bien du bon sens, mais je trouve qu'on attend un peu trop longtemps. Je suis ici depuis 9 h 30 ce matin, et je ne suis pas encore passé », explique l'un des amateurs de pêche, Robert Martel.
« C'est une bonne idée pour ceux qui ont de petites cabanes », ajoute Maxime Potvin, qui est lui aussi arrivé à 9 h 30. 
Malgré les longues heures d'attente, les blagues et les rires fusaient entre les amateurs, qui discutaient volontiers avec les responsables du site. « Honnêtement, les gens travaillent bien et il fait très beau aujourd'hui (jeudi). C'est une belle journée d'hiver. S'il faisait -30 °C, ce ne serait pas la même chose, c'est certain. Mais on est avec du bon monde qui aime la pêche », raconte Steve Harvey.
Pas de chicane 
Par ailleurs, tous s'entendent pour dire que la journée s'est très bien déroulée, sans accrochage ou chicane entre les pêcheurs, malgré les heures d'attente.
« Normalement, ça brasse, mais aujourd'hui, c'est très tranquille, explique Jonathan Gagnon. En fait, les personnes de mauvaise humeur se retrouvent surtout très tôt le matin. Mais je suis arrivé à 9 h 30 et tout s'est très bien déroulé ! »
Selon la ville, un peu plus de 115 cabanes étaient installées dans les rues autorisées à 16 h 30. Par communiqué de presse, Saguenay s'estime satisfaite du résultat et mentionne que l'embarquement et la pesée se sont effectués avec fluidité. Par ailleurs, on ajoute qu'en tout, 87 cabanes ont été pesées pendant la journée. C'est la matinée qui a été la plus achalandée, puisque plusieurs pêcheurs souhaitaient installer leur cabane dès les premières heures.
Grande-Baie
Dans le secteur Grande-Baie, les cabanes pourront s'installer sur les glaces à partir de vendredi. La Ville s'attend à une opération semblable à celle qui a eu lieu à l'Anse-à-Benjamin et demande aux pêcheurs de se prêter à l'exercice de la pesée des cabanes, pour fournir un échantillon représentatif. La pesée est gratuite.