Les élus ont pris la pose pour les photographes dans les marches qui donnent accès à la salle du conseil. Sur la première rangée, de gauche à droite, Kevin Armstrong, Julie Dufour, Brigitte Bergeron, Carl Dufour et Michel Tremblay entourent la mairesse Josée Néron. Sur la deuxième rangée, les nouveaux venus Éric Simard et Jean-Marc Crevier côtoient Jonathan Tremblay et Marc Pettersen. Finalement, sur la dernière rangée, on retrouve Raynald Simard, Martin Harvey, Marc Bouchard, Michel Thiffault, Michel Potvin et Simon-Olivier Côté.

Élus assermentés à Saguenay: « Beaucoup de choses vont changer »

C’est avec une rose blanche à la boutonnière que les 16 nouveaux élus de Saguenay ont été assermentés, lundi, à la salle du conseil de l’hôtel de ville de Saguenay. « Beaucoup de choses vont changer dans cet hôtel de ville au cours des prochaines semaines, mois et années. Et ce changement, nous allons l’opérer ensemble », a lancé la nouvelle mairesse, Josée Néron, à la fin de la cérémonie.

Josée Néron a voulu marquer le pas avec cette première cérémonie officielle, ne serait-ce que par l’heure de celle-ci. La salle était bondée lorsque la greffière Caroline Dion a accueilli, vers 16 h 30, le premier des 15 conseillers pour prêter serment. Les 15, en plus de la nouvelle mairesse, étaient assis dans deux rangées de chaises couleur or, devant la table du conseil, qui contenait d’ailleurs déjà les plaques avec les noms des membres du nouveau conseil. 

« Vous connaissez la vision de mon parti sur la gouvernance de la Ville. Nous l’avons rendue publique dans un livre blanc. Cette vision, c’est aussi ma vision et j’entends exercer mon leadership selon des valeurs d’honnêteté, d’équité, de transparence, de rigueur et d’efficacité. Il y aura de nouveaux mécanismes de reddition de compte, un renforcement au niveau des règles d’éthique, de la consultation et de la participation citoyenne », a-t-elle dit aussi dans son discours, prononcé après avoir reçu une ovation debout après son assermentation.

« Vous le savez, je suis chef d’un parti politique qui a fait élire trois conseillères et conseillers municipaux. Ces personnes partagent mes valeurs. Et ces valeurs excluent la partisanerie. Notre philosophie de gestion en est une d’ouverture, de collaboration et de débats sains. Il est important pour moi de vous dire aujourd’hui que chacun d’entre vous aura sa place et participera à l’avancement de la Ville. Je souhaite que le conseil municipal travaille en collaboration et en concertation. Je pense que c’est dans la discussion, les échanges, les idées qui se confrontent qu’on trouve la meilleure solution. Et c’est comme ça que j’entends travailler avec vous. L’avenir est devant nous, et c’est à nous de faire en sorte qu’il soit meilleur pour Saguenay », a-t-elle poursuivi.

Deux anciens candidats

La cérémonie d’assermentation avait ceci de particulier qu’elle réunissait deux des trois adversaires précédents du maire sortant Jean Tremblay. Outre Michel Potvin, candidat défait en 2009, il y avait Mireille Jean, actuelle députée péquiste de Chicoutimi. Mme Jean avait subi la défaite en 2005. 

« Après 20 ans de l’administration de Jean Tremblay, l’arrivée d’une nouvelle administration fait du bien. Et en plus, c’est une femme. Je ne peux que féliciter la population », a-t-elle mentionné au Quotidien en entrevue après la cérémonie. La députée a été invitée à participer à l’assermentation. 

« Avec Jean Tremblay, on espérait qu’il y ait eu une collaboration. Mais elle a été très difficile. Maintenant, la collaboration va être facilitée », a assuré celle qui a remplacé Stéphane Bédard comme députée de Chicoutimi. Ce dernier fait partie du comité de transition mis sur pied par Mme Néron. 

En 2013, Jean Tremblay avait affronté Paul Grimard. Il a plutôt appuyé à titre de bénévole la candidature de Jean-Pierre Blackburn durant la campagne.