Le Quotidien
Rehab Almakdesi a remporté une bourse de 1000$ pour son courage et sa persévérance. Elle est ici entourée de ses trois enfants, Ibrahim, Georget (à droite) et Meriam Hajjar.
Rehab Almakdesi a remporté une bourse de 1000$ pour son courage et sa persévérance. Elle est ici entourée de ses trois enfants, Ibrahim, Georget (à droite) et Meriam Hajjar.

Elle a fui la guerre en Syrie: la persévérance de Rehab

Patricia Rainville
Patricia Rainville
Le Quotidien
Retourner sur les bancs d’école, lorsqu’on est mère monoparentale, comporte déjà son lot de défis. Lorsqu’on vient d’immigrer en sol canadien, qu’on ne parle pas français et qu’on a fui la guerre civile, retourner à l’école est synonyme d’exploit. C’est pourtant ce qu’a fait Rehab Almakdesi, une dame d’origine syrienne qui est étudiante en soins infirmiers à la Commission scolaire De La Jonquière. Son parcours a d’ailleurs été souligné, mardi, lors de la remise des bourses Maman à l’école. Mme Almakdesi, qui était accompagnée de ses trois enfants, a reçu la plus importante bourse, qui représente un montant de 1000 $.