Élise Gauthier est l'une des trois candidats à l'investiture péquiste dans Chicoutimi.

Élise Gauthier tentera sa chance au PQ

Élise Gauthier tente sa chance sur la scène provinciale. La militante péquiste briguera l'investiture du Parti québécois dans le but de succéder au député démissionnaire Stéphane Bédard.
Militante active depuis les années 80 au sein du PQ et du Bloc québécois, Mme Gauthier croit être la meilleure candidate en prévision de l'élection partielle dans Chicoutimi (date encore inconnue).
«J'ai attendu, par respect pour les membres du PQ qui ont établi des règles, pour faire savoir à la population du comté de Chicoutimi que je serai candidate lors de l'investiture prévue pour le 14 mars», a écrit Mme Gauthier, dans un communiqué de presse.
Élise Gauthier s'est impliquée à l'intérieur de plusieurs exécutifs du PQ et du BQ. Elle a été active dans pratiquement toutes les campagnes électorales des deux partis politiques provincial et fédéral au fil des 35 dernières années. Elle était même la candidate du Bloc québécois lors de la dernière élection fédérale.
Elle a aussi été attachée politique au PQ de Chicoutimi lorsque le parti s'est retrouvé au pouvoir entre septembre 2012 et avril 2014.
Mme Gauthier précise qu'elle s'est prononcée, durant la campagne électorale, pour la défense de l'UQAC et les recherches scientifiques qui s'y déroulent. Elle entend toujours en faire une priorité advenant son élection à la candidature du PQ dans Chicoutimi et ensuite à l'Assemblée nationale si le parti de Pierre Karl Péladeau remporte l'élection partielle.
Pour le moment, deux candidates ont déposé leur bulletin de candidature. Outre Élise Gauthier, Mireille Jean a fait de même dimanche.