Clifford Moar veut ramener l'harmonie à Mashteuiatsh.

Élections à Mashteuiatsh: au tour de Clifford Moar

C'est pour ramener l'harmonie que Clifford Moar veut faire un retour à la politique comme chef de Mashteuiatsh.
Celui qui a été chef du conseil de bande à trois reprises devient le quatrième candidat à cette élection du 29 mai après le chef actuel Gilbert Dominique, Marjolaine Étienne et Manuel Kak'wa Kurtness.
« Il y a beaucoup de gens qui sont venus me rencontrer pour m'inviter à réfléchir à me présenter. Comme j'ai la politique en dedans de moi, je me suis dit que je pourrais peut-être mettre à contribution mon expérience pour le bien de la communauté. Mes proches s'inquiétaient pour ma santé, mais après avoir joué aux montagnes russes pendant deux mois à me dire que j'y allais et que je n'y allais pas, j'ai finalement décidé de me présenter à nouveau », affirme-t-il.
Ce sont principalement les chicanes qui ont ponctué le dernier mandat du conseil qui l'ont convaincu à se représenter. « Je ne me présente pas contre un individu. Comme on ne sentait pas la solidarité au sein du conseil, je crois avoir les qualités pour aller chercher la confiance des gens et avoir l'humilité pour bien écouter tout le monde afin d'obtenir la fraternité nécessaire pour atteindre l'unité », philosophe l'homme de 59 ans.
Parmi les dossiers qui lui tiennent à coeur, celui des négociations territoriales. « Quand j'étais chef, on devait signer le traité. Et ce n'est toujours pas fait. J'espère être en mesure de pouvoir contribuer pour que ça se concrétise si je suis élu. Pour les autres dossiers, je vais prendre le temps de bien les maîtriser », a-t-il ajouté.
S'il est élu, Clifford Moar ne veut faire qu'un mandat et agir comme mentor auprès des jeunes conseillers qui seront élus pour qu'ils puissent devenir chef un jour.