La performance du chef du Bloc, Yves-François Blanchet, au débat de TVA aura permis à son parti de se hisser au premier rang des intentions de vote chez les francophones de la Belle Province.

Sondage Mainstreet: le Bloc premier chez les francos

Le premier débat en français, qui a été présenté sur les ondes de TVA mercredi, aura eu pour effet d’orienter plusieurs électeurs dans leur choix de vote. La performance du chef du Bloc québécois (BQ), Yves-François Blanchet, à ce débat aura permis à son parti de se hisser au premier rang des intentions de vote chez les francophones de la Belle Province avec 33%, selon ce que rapporte un nouveau sondage de la firme Recherche Mainstreet réalisé pour le compte de Groupe Capitales Médias.

À deux semaines du vote, le BQ demeure tout de même deuxième dans les intentions de vote à 27%, tout juste derrière les libéraux de Justin Trudeau (35%) qui trône encore au sommet des sondages. L’enquête statistique démontre toutefois que le Bloc a fait un bond de près de 5 points de pourcentage auprès des électeurs québécois alors que le Parti libéral du Canada (PLC) a chuté d’environ 2 points.

À LIRE AUSSI : Lalonde loin devant, Boulerice menacé

« Dans nos précédents sondages, c’est le Parti libéral qui dominait chez les francophones au Québec, mais après le premier débat en français, le Bloc se trouve maintenant à 33% alors que les libéraux se situent à 27% », détaille le président de Recherche Mainstreet pour le Québec, Luc Fortin.

« L’emprise des libéraux s’est affaiblie quelque peu, mais ils conservent tout de même une confortable avance à l’échelle de la province. Cependant, on a vu comment un seul débat peut changer la donne, et ce, assez rapidement. »

De son côté, le Parti conservateur du Canada (PCC), mené par Andrew Scheer, a baissé d’un point de pourcentage pour se retrouver à 17%, alors que le Nouveau Parti démocratique (NPD) occupe 11% des votes. Le Parti vert obtient 7% des intentions de vote et le Parti populaire du Canada (PPC) se situe à 3%.

AbonnezvousBarometre

Course à deux

À l’échelle nationale, le PLC et le PCC demeurent au coude-à-coude alors que les deux partis se retrouvent à égalité avec 33% des votes.


« On a vu comment un seul débat peut changer la donne. »
Luc Fortin

« Ce qu’il faut retenir à l’échelle nationale, c’est que les choses n’ont pas vraiment bougé depuis notre dernier sondage national. Les libéraux et les conservateurs sont encore une fois seuls au sommet, mais les libéraux conservent leur avance dans des régions clés comme en Ontario et au Québec. »

Le NPD siège quant à lui en troisième place avec 12%, tandis que les verts se retrouvent au 4e rang avec 10% des intentions de vote. Les intentions nationales pour le BQ se chiffrent à 7% alors que le PPC sollicite 3% des électeurs.

Le sondage québécois a été réalisé du 2 au 6 octobre auprès de 685 Canadiens. La marge d’erreur est de 3,75%, 19 fois sur 20. Du côté national, 2205 électeurs ont été sondés alors que la marge d’erreur se situe à 2,09%, 19 fois sur 20.