Marc Asselin souligne quelques priorités, dont le dossier du gaz naturel, le caribou forestier ainsi que l’implantation d’une flotte permanente de drones militaires à Bagotville.

Les projets avant le parti

À moins de trois semaines du jour du scrutin, le maire d’Alma, Marc Asselin, espère un député fédéral qui défendra au meilleur de ses capacités les dossiers locaux et régionaux. L’élu souligne quelques priorités, dont le dossier du gaz naturel, le caribou forestier ainsi que l’implantation d’une flotte permanente de drones militaires à Bagotville.

« Ce que je demande aux candidats, peu importe leur couleur politique, c’est que s’ils sont élus, ils devront défendre bec et ongles les dossiers qu’on s’est donnés », a-t-il répondu alors interpellé par Le Quotidien.

Le maire Marc Asselin est loin d’être insensible aux possibles conséquences découlant du dossier du caribou forestier et continuera de défendre l’industrie forestière.

« J’en ai parlé sous tous les angles pour Alma, premièrement. On a une usine de pâtes et papiers qui performe et qui opère avec trois machines, ce qui est plutôt rare chez PFR. Si demain matin on élimine suffisamment de territoire d’exploitation, le danger devient grand », fait valoir celui qui a œuvré dans le domaine bon nombre d’années et qui ne cache pas son inquiétude.

En pleine campagne électorale, la Ville d’Alma dépasse les limites de son territoire alors que le représentant du conseil municipal appuie le choix de Bagotville pour l’implantation d’une flotte permanente de drones militaires.

AbonnezvousBarometre

« Au niveau du militaire, l’achat d’équipement est fait selon la recherche et le développement effectués au civil. [...] Si le gouvernement se décidait d’accorder l’escadron de drones militaires à Bagotville, cela nous aiderait grandement, à Alma, dans la recherche autant civile que commerciale dans le développement d’appareils embarqués sur les drones. Ça pourrait optimiser les drones militaires aussi. Il y a toute une logique derrière ça, à mon point de vue, qui sera difficile à contourner », fait valoir celui qui a toujours vu le projet du Centre d’excellence sur les drones d’Alma comme un projet régional.

M. Asselin continuera de militer en faveur de Bagotville et souligne que la majorité du développement aéronautique canadien est réalisée au Québec.

Les dossiers de l’accessibilité à la téléphonie cellulaire et à Internet haute vitesse ainsi que l’implantation du gaz naturel dans le nord du Lac-Saint-Jean seront également suivis de près par M. Asselin.

Le maire d’Alma conclut en rappelant que les diverses installations de mises à l’eau ainsi que les marinas, à l’exception de celle du Centre de villégiature Dam-en-Terre, pourraient mériter l’attention du prochain député fédéral dans la circonscription de Lac-Saint-Jean.