Le Parti populaire veut être du débat du 9 octobre

Le candidat du Parti populaire du Canada dans Chicoutimi-Le Fjord, Jimmy Voyer, dénonce le fait qu’il n’a pas été invité au débat des candidats régionaux prévu le 9 octobre puisque la Chambre de commerce et d’industrie Saguenay-Le Fjord (CCISF), Radio-Canada Saguenay–Lac-Saint-Jean et Le Quotidien/Le Progrès ont choisi de s’en remettre à la décision de la Commission des débats des chefs.

La Commission nommée par le gouvernement Trudeau organise les débats des chefs à Ottawa selon certains critères.

Jimmy Voyer estime que de tels critères ne devraient pas s’appliquer aux débats locaux. « Le mandat de cette Commission et ses critères ne sont pas pertinents pour les centaines de débats organisés localement à travers le pays. »

Il s’interroge sur les motifs de son exclusion. Il affirme que la version des organisateurs a changé en cours de route. Il dit s’être fait confirmer qu’il ne participerait pas au débat, puis avoir appris lors d’un échange de courriels que les organisateurs s’en remettaient à la décision d’Ottawa.

« J’ai consulté des dizaines de candidats du Parti populaire partout au Canada et cette exclusion semble unique au pays. Qu’est-ce qui se passe de si spécial au Saguenay–Lac-Saint-Jean? »

Jimmy Voyer demande aux organisateurs du débat de revoir leur décision. «Je demande au comité média régional de faire preuve de bonne foi et d’inclusion en invitant un candidat du Parti populaire à participer au débat. J’aimerais également que les autres candidats de la région se prononcent sur cette question. Tout cet exercice a pour but d’aider les électeurs à faire le choix le plus informé possible. »